La Chine a 60 ans

Du moins, cette Chine communiste, devenue depuis le plus grand pays à économie planifiée au monde.
Dans un mois, le 1er octobre, auront lieu les célébrations du 60ème anniversaire de la République Populaire de Chine (中华人民共和国 = Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó) .
Populaire, qui est donc dirigée par le peuple ?
Quel peuple ? Celui des paysans, sacrifiés avec l’entrée dans l’OMC, celui des ouvriers, esclaves modernes d’une société qui avance à 1 000 li (li = unité de mesure des distances = 500 mètres) à l’heure ?

Toujours est-il que cet anniversaire en grande pompe se fait cette année sous haute surveillance.

Tibet l’an passé, Xinjiang cette année, la société harmonieuse voulue par Hu Jintao, le Président, présente des brèches, et pas seulement au niveau des minorités et autres point sensibles, également parmi sa minorité dominante, les Hans, comme le montre cette vidéo de la police en déroute. (Chaque année en Chine, on estime à plus de 3 000 les manifestations de mécontentement de la population)

Les répétitions du défilé militaire et des festivités ont eu lieu ce week-end place Tian An Men à Pékin.

La circulation a été bloquée durant 3 jours dans le centre de Pékin, le métro fermé, et tous les restaurants alentours forcé de fermer leurs portes….

Militaires, policiers et civils viennent compléter les mesures de sécurité déjà drastiques (limitation des visas pour les étrangers, contrôles policiers permanents..), rendant cet événement encore plus sécurisé que les Jeux Olympiques 2008 !

La raison évoquée pour ces mesures de sécurité ? Les émeutes au Xinjiang (en juillet, des Hans et des Ouïghours s’étaient affrontés à Urumqi et à Kashgar, dans l’Ouest de la Chine) et de possibles attentats.. (alors que depuis ces émeutes, l’internet, les SMS et les appels internationaux sont bloqués dans la province)

La vérité ? La peur. Le régime a peur, et ses dirigeants, encore plus.

Tous les pontes du Parti ou de l’armée envoient leurs enfants étudier à l’étranger (Etats-Unis, Canada, Australie, parfois en France), possèdent des comptes en banque et des biens immobiliers à l’étranger, prêts à décamper s’il survenait le moindre problème…(cit. Comprendre la Chine d’aujourd’hui de JL Dommenach)

Pourtant, même si tout est loin d’être parfait, la Chine de Hu Jintao fait des efforts. Le Président Chinois a une réelle conscience des problèmes et enjeux de son pays, et doit lutter en interne contre la frange extrême qui voudrait moins d’ouverture, plus de nationalisme, plus d’exploitation..

Parmi les avancées importantes du pays, en voici quelques unes :

  • Interdiction des sacs plastiques gratuits
  • Réduction des émissions des usines polluantes
  • Aides aux constructeurs sur les voitures électriques
  • Les peines capitales doivent être validées par la Cour Suprême
  • Les ouvriers à Pékin doivent avoir, pour les gros chantiers, un hukou temporaire délivré par l’entreprise..

Même si la Chine se développe à grand pas, il reste encore beaucoup d’incertitudes et de fragilités pour faire du pays une puissance moderne et égalitaire…

Qui vivra verra…

Photos : Getty Images

Plus d’infos : Wikipédia

4 réflexions au sujet de « La Chine a 60 ans »

  1. As a White House Fellow once said on a visit to China during the last years of the Cold War, the Chinese never admit to defaults but to « improvements that must be made. »

    Certainly, the difference between the refusal to admit to mistakes (or, in some cases, « the truth ») and the acceptance of hanging your dirty underwear to dry in the press (like in Western countries) is a thing we all make fun of (especially at Americans)….democracy.

    Yes C, they’re scared of the Xinjiang incident, more riots, are checking residency permits and want to make sure you are a legit white person working in China and not stealing our rising GDP…

    But remember 1989? China’s a big rice cooker that might overflow, if the temperature and water levels are not harmonized or measured carefully.

    I think they’re blocking Jianguomen just to make sure students stay to their engineering exams, their TOEFL tests and their GRE/CFA tests. The real Communist worker mentality – no philosophical questioning of « where are we going, who are we? » Let’s just all get an MBA and go to Harvard! Forget about the roadblocks, the rioting, etc. :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *