Passer son permis moto et side car à Shanghai

side-car-cj750__2_.jpgAvec les beaux jours qui vont revenir, vous avez certainement envie de vous échapper le weekend.. Rien de tel qu’une belle balade en moto, scooter ou.. side-car ! Mais comment être en règle ? Quelles sont les lois chinoises et les procédures à suivre ?

Voici un article qui vous explique tout (oui, tout !) en détail…

Quel permis pour quel véhicule ?

Pour conduire une voiture en Chine, il vous faut le permis C1

Pour les scooters de plus de  50cm3, motos.. il faut le E

Enfin, pour les side-cars, il faut le D. Si vous avez le D, vous pouvez conduire des 2 roues, l’inverse n’est pas vrai : le E ne permet pas de conduire les side-cars..

Pour information, il est loin le temps où la Police ne contrôlait pas, ou peu, les conducteurs de 2 roues (nombre d’entre nous se sont fait contrôlés au moins une fois, et sans doute autant s’est vu retirer son véhicule..)

Enfin, pour des questions d’éthique, il faut respecter la loi du pays dans lequel on vit, donc passez votre permis, ce n’est pas compliqué (voir ci-dessous). Enfin, en cas d’incident (et pis, d’accident) sans permis, vous êtes forcément en tors…. avec des conséquences terribles (prison minimum 15 jours..)

Comment passer son permis en Chine ?

Vous avez déjà votre permis voiture et moto en France

La procédure est très simple : Il vous suffit de faire traduire votre permis en précisant bien que vous faites une demande pour le permis chinois C1D (sinon ils ne mettront que le C1..) et le faire notarié dans un centre de notaires (Gong Zheng 公证)

Ensuite, rendez-vous au centre des permis de Shanghai (dans d’autres villes, il suffit d’aller dans n’importe quel hôpital agréé) passer une visite médicale (cela prend 30 minutes environ, c’est un peu l’usine, on passe d’une pièce à l’autre pour toutes les étapes de la visite, prise de sang, mesure, pression, ouïe, vue..) Ce centre, immense, est à Hami Lu (哈密路). Il vous faudra fournir des photos d’identité (ou les prendre sur place, 30 RMB les quatre) puis passer l’examen théorique.

Cet examen se passe sur ordinateur, avec caméra faciale qui vérifie que vous ne « zyeutez » pas sur la copie du voisin. Vous devez répondre à 100 questions d’un QCM (tirées au hasard parmi 1 000 questions classées en différentes catégories)

NB. Si vous ne passez que la moto ou le side- car, seules 50 questions vous sont posées.

Vous ressortez à la fin de votre examen avec votre permis, si vous l’avez réussi (il faut 90 bonnes réponses ou plus)..

side-car-cj750__1_.jpgVous n’avez pas de permis voiture et/ou moto et/ou side-car en France

Il va falloir passer l’examen pratique !!!

Je ne parlerai ici que du cas de la moto et du side-car, d’une part car l’ayant passé, je ne dirais pas que des bêtises, mais d’autre part, 90% des ressortissants en Chine ont leur permis voiture..

En premier lieu, il vous faut un visa (F ou Z) valable plus de 6 mois, ainsi que le certificat d’enregistrement à la police, certifiant que vous vivez à Shanghai (même si votre visa est d’une autre ville…)

Première étape :

Passer la visite médicale (voir ci-dessus) à Hami Lu (plan Google ici)

Deuxième étape :

Vous rendre à l’une des deux seules école de conduite pour moto de la ville, située à Minhang (pour celle de Puxi, Pudong, je ne sais pas où elle est..) sur Wubao Lu (吴宝路). Voir plan Google ici. Vous devez fournir, permis de résidence (l’enregistrement à la police), copie du passeport, certificat médical et plusieurs photos d’identité) ainsi que 2200 RMB. On ne vous fait rien signer, on vous remet simplement une fapiao (= facture). Donc c’est un peu stressant car on ne sait pas si on est bien enregistré pour passer le permis ! Tout se passe en chinois, donc si vous ne parlez pas la langue, faites vous accompagner.. On vous remet un livre d’apprentissage du code de la route.. en chinois !! On vous dit qu’on vous préviendra par téléphone de la date de l’examen théorique.. L’inscription n’est ouverte que du lundi au vendredi de 8 heures à 17 heures.

Troisième étape :

Vous recevez un coup de téléphone (environ 3 semaines plus tard) vous demandant de choisir entre deux matinées et deux après midi. Une fois la date choisie, vous vous présentez 45 minutes avant pour signifier votre présence. Les examens ont lieu le matin à 7h45 (donc présence à 7h du matin exigée..) ou l’après midi à 13h45. Pour la moto ou le side-car, vous devez répondre à 50 questions (et vous devez obtenir 45 bonnes réponses) en moins d’une heure.

Ce n’est pas trop difficile, mais il faut avoir appris par coeur toutes les questions, car certaines sont d’une logique….. différentes.. En gros, sur les 1 000 questions existantes, 50% sont ultra logiques et faciles, 30% touchant à la réglementation chinoise, doivent être apprises par coeur, et 20% sont hors de notre système de pensée, d’où le fait encore de les connaître par coeur !

Vous avez échoué ? Zut ! Pas de panique, vous pouvez recommencer immédiatement !

Vous avez réussi ? Bravo, vous recevez une attestation à signer en chinois avec la photo de votre visage pour chaque question ratée..

side-car-cj750__3_.jpg

Quatrième étape : 

Vous recevez un coup de fil (environ 3 semaines après le code, 3 semaines, c’est long…) où l’on vous « ordonne » de venir passer le premier test pratique devant le policier. A Shanghai, c’est le vendredi matin 6h30… (oui, il faut se lever tôt..) Mais auparavant, on vous propose de venir la veille prendre votre leçon (ha oui, vous avez payé 2200 RMB, c’est quand même pour vous entraîner un peu..). Au programme, slalom entre poteaux, passage d’une roue sur une corniche en métal, puis de la roue du panier, passage d’un chemin cabossé, slalom entre des cages de but espacées, suivre une route zigzaguant, arrêt en côte, démarrage en côte.. Un peu difficile au vu de l’antiquité qu’ils nous donnent à conduire…

Vous arrivez donc lendemain pour passer l’épreuve tant redoutée… et là, vous attendez une bonne heure à observer ceux qui passent le même exercice, mais pour les motos.. En deux rangées, chacun un dossard numéroté sur le dos, les élèves passent leur examen côte à côte, avec le fonctionnaire de police qui, de sa cabine surélevée, observe ceux qui échouent. A ses côté, le « Shifu », le prof, qui engueule tout le monde ou presque en les insultant car ils ne savent pas conduire… Assez amusant à voir.

Une fois les motos passées, c’est au tour des side-cars.. En réalité, seule votre performance de slalom, passage cabossé et roue sur rail sont observés, le démarrage en côte l’est à peine..

Si vous ratez, vous pouvez recommencer (une fois seulement ! faut pas être trop gentil non plus..)

Si vous réussissez, vous revenez deux semaines plus tard pour l’épreuve sur route…

Cinquième étape :

La veille de votre examen, vous venez vous entraîner avec le « shifu », le prof, sur la grand route… Là, vous êtes forcément avec un autre élève (le même que vous avez déjà vu aux étapes précédentes). L’un conduit, l’autre est derrière, le prof dans le panier.. (il ne faut pas avoir peur car je peux vous garantir que le type qui me conduisait ne savait pas conduire et j’ai cru plusieurs fois qu’on aurait un accident..).. Bref, le prof vous apprend à vous garer sans toucher le trottoir de droite, faire un demi tour, s’insérer dans la circulation…

Le lendemain, même exercice, mais avec le policier dans le panier. Qu’il pleuve, qu’il neige, ou qu’il gèle, on doit y aller ! A trois, sans doute pour éviter corruption et / ou  mauvaise foi du policier. Evidemment on roule sans casque ! Enfin, s’il pleut, le policier en porte un pour ne pas trop se mouiller… Après quelques minutes de route, on rentre à l’école… L’élève avant moi, qui a tapé dans le trottoir, fait un demi tour interdit devant un bus en pleine intersection, calé dans une rue à sens interdit, s’est fait engueulé comme du poisson pourri à son retour, mais a eu son permis…

Bref, passez votre permis, c’est à vivre !!

side-car-cj750__4_.jpg

Tout ce qu’il faut savoir pour conduire un moto ou un side-car à Shanghai et en Chine

Je ne lis pas le chinois, comment m’entraîner ?

vous pouvez passer le permis en français, anglais.. et autre langues. Je recommande l’anglais car les autres traductions laissent un peu à désirer. Pour s’entraîner, allez sur ce site (qui ne fonctionne que sous IE.. 🙁 ) simulant les conditions de l’examen :

Ou acheter son side-car ?

A Pékin, Shanghai, Nanjing essentiellement.. Ne vous faite pas avoir : Il n’existe pas de CJ 750 neufs. Ce ne sont que des occasions remises à neuf. A Shanghai, je recommande Motou, Fan sur Hong Gu Lu, A Qi Pao sur le périph extérieur… Ils sont bons, sympas et honnêtes ! Un side-car vous coutera dans les 15 000 – 40 000 rmb selon les modèles. (24 ou 32 pistons) et la personnalisation. Pour commencer, un 24 d’occasion va très bien, et coûtera environ 22 000 rmb

Ai-je besoin d’une assurance ?

Oui !!!!! Elle est obligatoire pour pouvoir obtenir une plaque d’immatriculation et peut être demandée à tout moment par les policiers. Pour la souscrire, votre magasin de side-car pourra vous aider à la souscrire. A Shanghai cependant, seuls les citoyens chinois peuvent aujourd’hui en obtenir une.. demandez à un ami ! Elle coûte environ 400 rmb / an et ne couvre que les dommages que vous aurez causés à la victime d’un accident. Elle ne vous couvre pas.. Prenez donc une complémentaire sur votre assurance médicale !

Quelle plaque pour ma moto ou mon side-car ?

A Pékin, pour rouler à l’intérieur du 4ème périphérique, il vous faut une plaque 京A. Si vous achetez un side-car, le commerçant peut vous aider à en obtenir une à votre nom (plaque noire pour les étrangers) A défaut d’une telle plaque, vous risquez 200 RMB et 2 points en moins sur votre permis.

A Shanghai, il est impossible d’avoir une plaque de la ville à votre nom, elle est forcément au nom d’un Chinois. 2 solutions : Prendre celle que le marchand vous propose, au risque de la perdre un jour, ou prendre une plaque extérieure à Shanghai (la mienne est du Hubei par exemple). Là encore, si vous roulez en  semaine avant 20 heures, vous risquez 200 rmb d’amande et 2 points en moins. En théorie, seules les 户A peuvent entrer à l’intérieur du périph extérieur..

L’intérêt d’avoir une plaque, une assurance et un permis est qu’en cas de problème, vous êtes couvert totalement, et dans votre droit si vous êtes victime d’un accident..

Les règles de base

Depuis le 1er janvier, téléphoner, fumer en conduisant vous exposent à 2 points en moins et 200 rmb d’amende.

Le port du casque est maintenant obligatoire pour les 2 roues, pas les side-cars

La limite d’alcoolémie est de 0 !! Donc si vous conduisez, même une bière est impossible ! Pensez y lors de vos excursions !!

Les side-cars doivent emprunter la voie des voitures, interdiction d’emprunter celle des 2 roues

side-car-cj750__5_.jpg

13 réflexions au sujet de « Passer son permis moto et side car à Shanghai »

  1. Il y a quand même très très peu de chance que je passe mon permis sidecar en Chine mais voilà un témoignage très intéressant à lire.

  2. Salut Charles,

    Sympa l’article sur la moto! Si intéressé pour acheter une moto légale avec plaque je peux conseiller à tes lecteurs le magasins de Yangjie situé à Jing’an (139 0181 1185), lui dire que vous venez de ma part (Duyili). il est très connu ici et il est l’importateur officiel des scooters Peugeot en Chine, mais il fait toutes les marques. J’ai déjà acheté 2 motos chez lui et il me les a toutes immatriculées à mon nom (un étranger ayant un resident permit à Shanghai peut bien détenir 2 plaques à son nom). Par ailleurs, je ne serai conseiller aux motards de Chine le site http://www.mychinamoto.com y’a toutes les infos sur les meetings et conseils pour achats ou autre.

    Bonne route!
    Nico

  3. Merci Nicolas !
    Ravi de ces infos car en effet depuis plusieurs mois je vois pas mal de scooters Peugeot avec des nouvelles plaques alors que j’avais cru comprendre qu’on ne pouvait plus en acheter de neuves..
    Pour les plaques aux étrangers, je confirme ce que je dis, mais pour les Side cars uniquement….
    Sinon ça m’intéresse a mort le plan scooter Peugeot
    Ça coute combien environ pour l’entrée de gamme ?
    Et la plaque, c’est une 户A? Elle vaut combien ?
    Merci !

  4. Super article, Merci beaucoup!

    Juste une petite question. J’ai le permis voiture et Moto Français.

    Si je veux avoir le permis C1D ici, est il nécessaire d’avoir un permis de résidence ? (résidence permit ou juste le papier d’enregistrement à la police)

    J’ai vue que vous aviez mentionner le permis de résidence pour ceux qui n’ont pas les permis Français mais pas dans l’autre cas.

    (J’ai un business visa)

    Merci et bonne route.

  5. Salut Charles,

    Merci pour ta réponse !

    J’ai un visa d’1 an avec des sorties tous les 2 mois, donc çà devrait marché !

    Je me lance 🙂

  6. L’époque où la Chine s’interdisait aux occidentaux est révolue .. mais il reste ces questions d’assurances. Etre cause d’un accident mortel ou grave – ce doit être une sacré histoire..
    Une copine s’ets noyée près de nous à Xiamen. Je remercie le professionnalisme de la Zipo chinoise, n’empêche qu’on a été interdit de quitter l’île pendant 3 jours et « ça fait tout drôle ».

  7. Tant que j’y suis ; j’ai un blog wordpress invisible de Chine et c’est grand dommage d’autant que je la défend – comme tu sais..
    Tu connaitrais des combines ?

  8. Salut à tous, je suis installé depuis 3 mois à Shanghai et je compte bien me lancer dans le permis side car! Charles j’ai bien lu ton article et ça enlève déjà pas mal de questions! Je me suis renseigner un peu à droite à gauche et forcément les prix pour passer le permis vont du simple au triple! Tu avais déjà ton permis moto en France? Les épreuves peuvent être passée en Anglais ou tout est en Chinois? Merci pour les infos!

    A +

    Fabien

  9. Salut Fab !
    Le prix est unique : 2 500 rmb, sauf si tu passe par une agence qui va t’aider à t’inscrire et à remplir tous les papiers en chinois
    Je n’avais pas mon permis moto en France, c’est pour cela que j’ai dû passer toutes les épreuves
    le test par ordinateur peut être en anglais ou français, c’est toi qui choisi (mais je recommande l’anglais..)

  10. bonjour
    merci pour toutes les informations
    est il possible de passer le permis side car apres 60 ans ?
    merci
    chris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *