A la découverte de la Mandchourie : Qiqihar

qiqihar__19_.JPG

Dans le Nord Est de la Chine, existe une province que peu sans doute parmi vous ont visitée : le Hei Long Jiang (Le fleuve du dragon noir.. = le fleuve Amour chez les Russes).

Autrefois, cette région immense s’étendait de la Mongolie aux côtes du Pacifique en Russie, mais elle est aujourd’hui désignée en chinois comme le Dong Bei (= Nord Est) et regroupe plusieurs provinces (Jilin, Liaoning et Heilongjiang)

Je vous propose aujourd’hui une promenade solitaire dans la ville de Qiqihar (齐齐哈尔 ; pinyin : Qíqíhā’ěr), petite bourgade (5 millions d’habitants seulement ;)) perdue aux confins des steppes de l’Asie Centrale…

qiqihar__1_.JPGLa Mandchourie a été le berceau des peuples xianbei, khitan et jurchen, qui ont fondé plusieurs dynasties en Mandchourie comme en Chine même, et dont la plus récente et la plus célèbre furent les Mandchous, qui donnèrent leur nom à la région, et qui conquirent au xviie siècle la Chine et la gouvernèrent jusqu’à la chute de la dynastie Qing en 1911.

qiqihar__2_.JPG

Entre 1931 et 1945, la Mandchourie a constitué l’avant-poste de l’occupation de la Chine par l’Empire du Japon, qui, dans le cadre de sa politique expansionniste, l’envahit en 1931 et y installa le nouvel État du Mandchoukouo, soit « pays du peuple mandchou », considéré comme un pays indépendant du reste de la Chine.

qiqihar__3_.JPG

L’ancien empereur Puyi fut mis au pouvoir par les Japonais, avec le titre d’Empereur du Mandchoukouo. En 1945, l’Union soviétique attaqua les Japonais en Mandchourie, mettant un terme à l’existence du Mandchoukouo.

Depuis 1949, en République populaire de Chine, la Mandchourie ne correspond plus à aucune région administrative. En revanche, le Nord-est ou Dongbei chinois identifie, dans le langage courant, un territoire et une culture spécifique à l’intérieur du territoire chinois.

qiqihar__4_.JPG

Vue panoramique de la mosquée Bukui (dynastie Qing, 17ème sicèle)

Certains noms de famille chinois, caractérisés par leur bivalence, gardent encore les origines mandchoues de leur ascendance. La ville de Harbin (哈爾濱, ha’erbin) est un exemple de toponyme d’origine mandchoue.

qiqihar__3_.JPG

qiqihar__3_.JPG

Salle des prières de la mosquée

qiqihar__7_.JPG

Détails d’un pilier de la mosquée

 

qiqihar__7_.JPG

La mosquée Bukui est la plus grande et la plus ancienne du HeiLongJiang

qiqihar__13_.JPG

L’extérieur de la mosquée Bukui

 

qiqihar__7_.JPG

 

qiqihar__7_.JPG

 

qiqihar__7_.JPG

Testicules d’agneau.. délicieux grillés 😉

 

qiqihar__13_.JPG

Louis Vuitton sert à attraper les vers..:)

qiqihar__13_.JPG

Le jardin de repos de la  mosquée

qiqihar__13_.JPG

Détails d’une frise

 

qiqihar__13_.JPG

Le temple Mahayana

qiqihar__13_.JPG

Qiqihar est la ville des grues (l’oiseau, pas celles de la photo.. quoi que..) Pour cela, il faut se rendre dans la réserve de Zhalong (Située à 26 km au sud-est de Qiqihar et d’une superficie de 210000 ha, la réserve naturelle de Zhalong présente un paysage magnifique composé principalement dune vaste surface de marais aux roseaux et de lacs où vivent 150 espèces d’oiseaux. Parmi les grues, très nombreuses et d’espèces variées, la plus connue est la grue à couronne rouge.)

qiqihar__13_.JPG

L’ancienne gare de Qiqihar, souhaitant la bienvenue à Mao 🙂

 

qiqihar__13_.JPG

qiqihar__21_.JPG

Qiqihar sera la plus agréable à visiter en été, où les températures sont parfaites, et les journées longues…

qiqihar__21_.JPG

Le marché de nuit, aux mille étales délicieuses..

qiqihar__21_.JPG

Vue de la ville depuis la grande roue

 

qiqihar__21_.JPG

Cinéma en plein air dans le parc de la ville

 

qiqihar__21_.JPG

Ambiance bonne enfant.. (mais je plains les voisins, car le volume était vraiment très très fort..)

 

qiqihar__21_.JPG

Le parc municipal…

 

qiqihar__21_.JPG

Oui ! c’est bien un Kébab, spécialité de la Mandchourie.. Les Chinois pensent d’ailleurs que ce plat traditionnel a été apporté en Turquie par la route de la Soie

 

qiqihar__21_.JPG

On se régale…

 

qiqihar__21_.JPG

qiqihar__21_.JPG

qiqihar__21_.JPG

Troupe ambulante de cirque..

qiqihar__21_.JPG

qiqihar__21_.JPG

Les alentours de la ville…

qiqihar__21_.JPG

A découvrir aussi en Mandchourie :

Plus d’infos :

4 réflexions au sujet de « A la découverte de la Mandchourie : Qiqihar »

  1. Superbe article, et surtout de très belles photos qui me rappellent de jolis souvenirs et combien j’aime aussi cette région ! Continuez svp !

  2. Très beau voyage et surtout de belles illustrations, je m’étais étonnée en voyant le truc Louis Vuitton là avec les vers (burp c’est dommage ! ) c’est une de mes marques fétiches. Les testicules d’agneau, … ça a l’air d’un gras … Bref, je ne connais pas du tout cette partie de la Chine, je vais souvent dans les villes commerciales, dans les pôles économiques comme Shanghai ou Guangzhou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *