Palawan, une île sauvage des Philippines 2/2

palawan_philippines__43_.JPGOn continue la visite de l’archipel le plus sauvage des Philippines…

palawan_philippines__44_.JPG

Jeunes écolières sortant de classe

palawan_philippines__44_.JPG

palawan_philippines__44_.JPG

Les infrastructures touristiques destinées aux plongeurs sont pour l’instant plus développées au Nord qu’au Sud, et les liaisons aériennes et maritimes sont fréquentes entre Manille et Puerto Princesa, la capitale. Les sites naturels les plus propices à la plongée, comme la baie de Taytay ou celle de Bacuit où se niche la ville de El Nido et les îles du groupe des Calamian (Busuanga et Coron), sont également bien desservis. La partie au sud de Puerto Princesa, plus sauvage, présente actuellement des difficultés d’accès dues à une série d’intempéries ayant fortement endommagé les pistes. 

palawan_philippines__44_.JPG

palawan_philippines__44_.JPG

palawan_philippines__44_.JPG

Pileur de coco

Cependant, la capitale vaut bien une visite pour les spots de plongée de la baie de Honda, la rivière souterraine et les grottes de Tabon. Dans ces dernières, l’équipe de l’archéologue états-unien Robert Fox mit à jour des outils en pierre datant d’environ vingt mille ans. Plus au Sud, ne pas rater le récif de Tubbataha (à environ 150 km au sud-est de Puerto Princesa), les belles plages et les eaux cristallines idéales pour le kayak de mer qui côtoient la mangrove et les chutes comme à Brooke’s Point, un endroit qui séduira également les passionnés d’ornithologie.

palawan_philippines__50_.JPG

palawan_philippines__50_.JPG

Tricycles au marché

palawan_philippines__50_.JPG

Ca donne envie de se faire soigner une carie…

 

palawan_philippines__50_.JPG

Les taxis bus sont présents un peu dans la capitale de l’île, surtout à Manille

 

palawan_philippines__50_.JPG

palawan_philippines__50_.JPG

palawan_philippines__50_.JPG

palawan_philippines__50_.JPG

palawan_philippines__50_.JPG

palawan_philippines__50_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

Le bonheur des marchés en Asie..

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__60_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__70_.JPG

palawan_philippines__80_.JPG

palawan_philippines__80_.JPG

palawan_philippines__80_.JPG

palawan_philippines__80_.JPG

palawan_philippines__80_.JPG

3 réflexions au sujet de « Palawan, une île sauvage des Philippines 2/2 »

  1. 🙂 Vos photos sont toujours très ‘parlantes’,’accrocheuses’ mais dans le bons sens du termes,on s’y croirait presque.Que du bon pour vous dans l’année nouvelle et encore du vécu raconter en image pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *