Au Sud du Kazakhstan, Shymkent

Troisième ville du Kazakhstan en terme de population derrière Almaty et Astana, Shymkent est la capitale du Sud et comporte 650 000 habitants.

Shymkent fut fondée au 12ème sicèle, à l’origine c’était un caravanserai créé pour protéger la ville deSayram sur la Route de la Soie.

A la croisée de différents carrefour, la ville s’est rapidement développée en marché, fournissant tous les nomades alentours.

Conquise plusieurs fois, par le Khanate du Kokand ou l’Emir de Boukhara notamment, la ville fut également détruite, par Genghis Kkan, des tribus nomades et enfin par les Russes.

Shymkent, c’est le vrai Kazakhstan, les Russes y étant très minoritaires (15% contre 56% de Kazakhs et 15% de Tatars) et c’est aussi un peu le Far-West.. Voici un reportage photos pour vous donner envie d’y aller..

La mosquée de Shymkent (le nom français de la ville est Chimkent) très influencée par le style Ouzbèque

La place centrale, Ordabasie

 

Les vestiges russes

 

Dans un restaurant à la gare routière

 

Un coiffeur de la ville. Pour information, ce coiffeur a vécu plusieurs années au Portugal et en France (de nombreux Kazakhs partent chaque année au Portugal)

 

Un magasin sur la place de la gare routière

 

Patinoire vue du dessus dans un nouveau centre commercial de la ville

 

Jeune fille ouzbèque

 

Se déplacer en touriste au Kazakhstant n’est pas difficile en soi. Ce qui l’est plus, en revanche, est de savoir quoi faire, car rien n’est fait pour les touristes…

Boucher au bazar

 

Vendeuse de pains traditionnels

 

Sucreries sur le bazar

 

 

La fromagère (il faut goûter absolument les fromages au Kazakhstan)

 

 

Une vieille Lada se fraye un chemin dans les allées du marché..

 

L’extérieur du bazar

 

Un sac publicitaire

 

Une rue près du bazar

 

Une vieille Lada Jeep

 

Comment un sac Carrefour finit sur le bazar…

La ville de Shymkent n’est pas une destination en soi, elle est le point de départ vers Sayram, Turkestan or Aksus Zhabagly, mais elle est assez agréable et les gens y sont très accueillants.

A découvrir aussi :

Une réflexion au sujet de « Au Sud du Kazakhstan, Shymkent »