Le vieux Kashgar, un joyaux de l’Asie centrale

Sur la route de la soie, s’il est une ville à ne pas manquer, c’est bien Kashgar, dont je vous livre ici une deuxième série de photos.
Imaginez les bruits, les odeurs et les couleurs de cette oasis située aux confins de la Chine, dans le Xinjiang.

Boulanger ouïghour

 

Ruelle du vieux Kashgar

 

Les mosquées sont aussi nombreuses que les maisons de thé

 

 

Préposée au téléphone public

 

Les affaires sont bonnes..

 

Humm.. délicieusement salés, ces pains sont une merveille !

 

Vieil homme barbu avec son chapeau typiquement ouïghour

 

Les vieux aiment converser à l’ombre d’un platane

 

Jeune femme au voile

 

Vieille porte de la ville de Kashgar

 

Un père Ouïghour et sa fille (sa casquette ressemble à celle de nos grands pères)

 

Dans une maison de thé…

 

Les ânes sont le moyen le plus courant de se déplacer à Kashgar

 

Jeune fille en pyjama dans la rue

 

Grand-Père et son petit fils

 

Jeune fille ouïghoure devant une boutique

 

Entrée d’une maison

 

A lire aussi :

Route de la soie, Xinjiang

Route de la soie, Gansu

Une réflexion au sujet de « Le vieux Kashgar, un joyaux de l’Asie centrale »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *