Les tombeaux des Xia de l’Ouest dans le Ningxia

Continuons notre promenade dans le Ningxia, avec cette fois les tombeaux des Xia de l’Ouest, non loin de la capitale de la province, Yinchuan

La dynastie des Xia Occidentaux (西夏, xīxià) consiste en un état fondé par les Tangoutes (ou Tangout), un peuple parlant une langue tibéto-birmane. Ses dates officielles dans l’histoire chinoise sont 1032 à 1227, année où il fut conquis par les Mongols de la dynastie Yuan menés par Genghis Khan. Son territoire recouvrait à peu près les actuelles provinces du Gansu, du Shanxi et du Ningxia au nord-ouest de la Chine.

Les Tangoutes étaient à l’origine un peuple nomade rangé dans la catégorie des « barbares » qiang, nom chinois 羌 composé des deux sinogrammes personne 人 et mouton 羊. Il se serait fixé sur les hauteurs du Sichuan occidental peu avant le Xe siècle siècle. L’état tangoute fut fondé en 982 par un souverain ayant pour nom chinois Li Deming 李德明.

Li Deming adopta de nombreuses coutumes et habitudes chinoises Han, mais son fils Li Yuanhao (李元昊), très attaché aux coutumes de ses ancêtres, fit créer en 1036, probablement par un savant nommé maître Iri, une écriture tangoute dont les quelque 6000 signes s’inspiraient des sinogrammes. Néanmoins, l’écriture tibétaine semble avoir été utilisée de préférence à l’écriture tangoute pour les textes religieux. Li Yuanhao imposa également à la population le port du costume et de la coiffure tangouts . Il donna à sa capitale le nom de Xingqing (興慶) et se proclama empereur en 1038.

Source : Wikipédia

Dans le musée du site, une maquette du lieu

Le seul inconvénient du lieu, c’est que les tombeaux jumeaux (Shuang Ling) sont très loin de l’entrée, et il faut une heure de marche pour s’y rendre.

De même pour le tombeau n°5

2 réflexions au sujet de « Les tombeaux des Xia de l’Ouest dans le Ningxia »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *