Mais a quoi joue Bertrand Delanoe ?

Pour la plupart des Chinois, le maire de la capitale d’un pays est d’une part forcément du même parti que le Président, mais d’autre part, également nommé par lui. Donc l’équation est simple : Bertrand Delanoë est du même parti que Nicolas Sarkozy, que ce dernier a désigné au poste de maire de Paris.

Donc tous les efforts faits par Sarkozy (Bertrand Accoyer, Jean-Pierre Raffarin, Jacques Chirac sont venus à Pékin au cours des dernières semaines) sont en contradiction parfaite avec les actions du maire socialiste de Paris..

Vraiment, en voulant donner les clefs de la ville et accueillir en grandes pompes le Dalai Lama, le maire de Paris ne fait qu’une seule chose, se rendre présidentiable sur la scène française, montrer qu’il n’a pas peur comme Sarkozy de l’empire du milieu, la presse applaudit, le peuple est content..

Vraiment ? Si un Président ne doit pas en effet plier devant des revendications d’un autre pays sur ses invités, il doit également penser à la santé économique de ses entreprises qui exportent, investissent, et créent des emplois (nombreux Français travaillant en Chine dans des entreprises françaises). Et ce n’est pas le rôle d’un maire de faire un telle publicité de ses actions. Car si tant est que Delanoë est un jour Président de la République, j’aimerais voir sa stratégie vis à vis de la Chine alors.

Dans un contexte de crise, et de relations franco-chinoises tendues depuis un an, ce que je juge, ce n’est pas le fond, mais bien la forme. Car un tel geste est très mal interprété en Chine dont les citoyens ne comprennent plus la France, certes manipulés par une presse relai du pouvoir et avide de diaboliser notre pays.

Cependant, les entreprises françaises en Chine sont réellement freinées dans leur dévelopement, Carrefour n’arrivant pas à ouvrir de magasins depuis 6 mois, HEC ne parvenant pas à donner à ses étudiants en échange un diplôme chinois.. j’en passe et des meilleurs..

Bref, c’est mon coup de gueule du week-end !!

La gestion d’une ville et celle d’un pays ne requièrent pas les mêmes compétences, ni les mêmes marges de manoeuvre..

9 réflexions au sujet de « Mais a quoi joue Bertrand Delanoe ? »

  1. Personnellement, j’en veux vraiment à ce socialiste de Delanoë d’avoir bien envenimé la situation quand il était président de la République en accordant une entrevue au Dalaï Lama en Décembre 2008…

  2. C’est un tres bon point que tu fais. C’est presque trop facile pour un Maire d’agir ainsi, et ca doit etre teriblement frustrant d’etre president et de devoir « rattraper » le coup a chaque fois.

  3. Bizarrement je me pose pas la meme question 🙂
    http://blog.woodsb.net/2009/05/14/l
    Ce qui m’intrigue, c’est pourquoi le Dalai Lama a Paris ca cree une polemique de plus alors qu’il est actuellement en tournee aux Etats-Unis et la ca ne derange personne ?
    — Woods

  4. Faut pas deconner quand meme. Woods a raison, Le Dalai Lama a droit aux mêmes honneurs aux US , en Allemagne… et les sociétés américaines et allemandes ont aucun soucis en Chine.

    Non je pense que la Chine ne savait pas trop a quoi s’attendre de la France avec un Sarkozy grande gueule et après un Chirac bien comprehensif. Ils ont voulu mater la France en sortant les muscles, ils ont réussi …

    Delanoe a eu raison de pas s’écraser et de suivre ses convictions au dela de considérations commerciales, c’est çà être français.

  5. Je ne peux que « soutenir » ce coup de gueule, comme à mon avis beaucoup d’expatriés en Chine..
    Il est évident que la gestion de la question tibétaine par les autorités françaises quelles qu’elles soient (nationales ou locales), est guidée par des visées politiques sur la scène intérieure.
    Car les Chinois ont perdu la bataille médiatique face au Dalaï-Lama… Quand ce dernier est reçu en France, c’est bel et bien pour satisfaire l’opinion publique française (qui soit dit en passant, connaît bien peu la situation au Tibet), et non pour accéder aux demandes du chef spirituel tibétain. Car face aux autorités chinoises, personne ne soulèvera jamais le problème avec suffisamment de détermination pour faire changer les choses, chaque pays étant trop soucieux de ses propres intérêts économiques: les nations européennes ne se livrent-elles pas une guerre pour tenter d’être dans les petits papier de Pékin, plutôt que de parler d’une voix unie?
    Quant à savoir pourquoi la Chine réserve un traitement plus « dur » à la France, j’y vois deux raisons: premièrement, toutes mes connaissances chinoises ne comprennent pas un tel geste venant de la France, ce « grand ami » de la Chine (grâce à de Gaulle et Chirac). Deuxièmement, plus que toute autre, la politique étrangère française en la matière ne semble pas tranchée (voire les nombreux revirements de N. Sarkozy).

  6. Woods,
    La question n’est pas tout a fait celle la pour moi
    Oui, le President ne doit pas se mettre a genoux devant la Chine, mais la situation est telle que la Chine a decide de faire de la France un bouc emissaire

    dans ce contxte, le geste du maire de Paris (qui remet une distinction au Dalai Lama, ce que ne font pas les USA) est deplace, et purement lie a une recherche de legitimite presidentiable…..

  7. Les belles années de Chirac avaient fait oublier que nous sommes dans une dictature qui serre et desserre l’étau selon son bon vouloir et que le politique et le maintien au pouvoir du PCC priment sur tout.
    A partir du moment où on fait du business en Chine, il faut aussi prendre en compte ces paramètres, ça fait malheureusement partie des risques pays.
    Pour ceux qui ont connu la Chine dans les années 80 et début 90, rien de surprenant, après la fermeture du consulat français de Canton en 92 ( après la vente de Mirage à Taïwan) les Français ont beaucoup plus souffert.

  8. c’est pas tout a fait vrai, je suis chinois, dans mon ville au centre de la Chine, carrefour vient d’ouvrir deux magasins,la situation n’est pas si mal que tu penses.

  9. Quand on sait que 75% des sociétés françaises ne gagnent pas d’argent en Chine (http://www.lavf.com/news-bourse/En_…), que Carrefour ne gagne rien ou très peu avec ses supermarchés ( il gagne de l’argent avec le sourcing!!!), la théorie du mirage chinois n’est plus loin. Tout ça pour ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *