Champassak, Patrimoine mondial de l’Humanité pour ce site pré-angkorien

Au Sud de Laos, à la hauteur de Paksé, mais rive droite du Mékong (à la frontière de la Thaïlande) se trouve le site magique (et peu fréquenté) de Champassak.

Premier site pré-angkorien, ce site est dirigé par un Français salarié du Ministère des Affaires Etrangères français, qui s’occupe de la restauration de ces monuments érigés des Xème au XVème siècle. On peut y admier le magnifique Vat Phou, ainsi que de nombreux temples (dont certains en restauration)

Site à voir absolument avant celui d’Angkor (situé à seulement 240 km de là, au Cambodge)

Au retour vers le village, sur la berge du Mékong, admirez des Bouddhas dans les arbres, ainsi qu’un Bouddha couché, juste à côté de l’église catholique construite par les Français au début du siècle.

Pour dormir, de nombreuses pensions donnant sur le Mékong, un vrai enchantement, d’autant que peu de touristes choisissent de passer la nuit à Champassak.

Pour l’anecdote, un couple de Français vient de s’y installer pour ouvrir un spa ! (la communauté française dans la ville est de 6 personnes…)

Enjoy and relax!

L’arrivée sur la rive droite du Mékong pose déjà les bases du séjour…

Dans une petite école, remise de prix

Les tailleurs sur mesure sont foison dans la région

Vestiges d’un passé colonial glorieux

Le Vat Phou et ses temples abandonnés

Au fond, les bassins royaux, qui servaient à la baignade et aux joutes pour amuser le peuple

Oui, il fait bon vivre dans le coin et se reposer à l’ombre d’un Soleil qui tape à 35° dès 7h du matin

L’un des gardiens du lieu, payé 30$ par mois

Pêcheur sur le Mékong

Un tuk tuk comme un autre, pour une ville du Sud

A voir aussi :

2 réflexions au sujet de « Champassak, Patrimoine mondial de l’Humanité pour ce site pré-angkorien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *