Jusqu’où pousser l’intégration ?

Je ne sais pas vous, mais moi qui vis en Chine depuis 2 ans, parfaois je me dis que j’ai perdu en très peu de temps tous les rudiments d’éducation que mes parents ont mis pourtant plus de 20 ans à m’inculquer…

  • Je crache par terre
  • Je rote à table
  • Je grille la queue où que je sois pour être servi rapidement
  • Je dis oui à tout le monde même si je sais que je ne pourrais pas être présent
  • J’offre des cigarettes à tour de bras lorsque je négocie quelque chose où que je fais réparer mon scooter
  • Je brule tous les feux
  • Je klaxonne les piétons et les vélos qui m’empêchent de leur faire une queue de poisson pour tourner à droite
  • Je prends les rues à contre sens en scooter
  • Je me mets même parfois, à la shanghaienne, à hurler sur un serveur qui s’est trompé dans ma commande
  • Je mange en faisant du bruit
  • J’allume mon téléphone aussitôt l’avion atterri
  • Je suis debout pour récupérer mon bagage alors que l’avion roule encore
  • Je ne laisse que rarement ma place dans le bus à une personne nécessiteuse
  • Je ne rends presque plus de services gratuits..

Cependant,

  • Je laisse sortir les gens de l’ascenseur (ou du métro) avant de m’y engouffrer
  • Je mets plus d’une minute à compter 200 billets de 100 RMB
  • Quand je suis en scooter, j’anticipe que la voiture qui met son clignotant à droite va tourner, donc je ne double que par la gauche
  • Je n’achète pas aux enchères des bouteilles d’alcool 1200 RMB quand elles valent sur la carte 580
  • Je ne hurle pas au téléphone, que ce soit dans la rue, le bus, l’avion ou au cinéma
  • Je n’appuie pas quinze fois de suite sur le bouton de l’étage dans l’ascenseur, pensant que cela le fera aller plus vite
  • Je n’achète pas en boite de nuit les peluches géantes à 1 000 RMB pour les offrir à ma douce
  • Je dis encore bonjour, s’il vous plaît, merci, au revoir, même aux serveurs et aux taxis (merci mes chers parents pour cette persistance de votre éducation…)
  • Je ne me prends pas en photo dans des postures à la noix, ou à côté de la fameuse pierre que tout Chinois doit dans sa vie avoir vu
  • Je ne prends pas le téléphérique pour gravir une montagne, car pour moi l’intérêt est aussi de faire du sport en la montant
  • Je n’achète pas les cigarettes à 15€ le paquet (oui oui, bien plus cher qu’en France..) juste pour montrer que j’ai de l’argent

C’est grave docteur ?

Et vous, qui vivez en Chine depuis longtemps, comment vivez vous ce que je viens de décrire ?

11 réflexions au sujet de « Jusqu’où pousser l’intégration ? »

  1. Je suis d’accord avec certains points, mais ne crois tu pas en mélanger certains qui viennent plus de la culture, des traditions, que de l’éducation?
    Beaucoup des « impolitesses » que tu cites que j’ai pu remarquer en Chine sont dues à l’effet que j’appelle « moutons de Panurge »; J’ai beaucoup d’amis chinois qui ne crachent pas (comme la plupart des jeunes français pas le même but, ne rotent pas à table, etc…
    Mais c’est vrai qu’en deux ans d’expérience en Chine, tu peux tirer qq portrait du chinois moyen parfois destabilisant pour les pauvres petits français que nous sommes.
    Merci pour ce blog.
    (suivi grâce au flux RSS ‘mouton de Panurge’ 😉 )

  2. J’essaye de rester correct en général.
    Des trucs que je fais :
    – je force le passage sur les passages piétons (quand je marche hein !)
    – j’engueule les gens qui rentrent dans le métro alors que je suis pas encore sorti ou qui passent pour entrer devant moi alors qu’on est déjà 10 à faire la queue sagement
    Et je dis aussi bonjour, merci, au revoir…
    — Woods

  3. En fait ma question s’adressait à l’auteur de ce blog, mais après avoir vu tes vidéos, c’e’st vrai qu’elle pouvait t’être destinée !! 🙂

  4. :-/ Hum!Hum! Ta mère préfèrerait que tu gardes les principes basiques qui t’ont été inculqués… Mais si tu as encore conscience de la situation, rien n’est prdu!!!

  5. :-/ Hum!Hum! Ta mère préfèrerait que tu gardes les principes basiques qui t’ont été inculqués… Mais si tu as encore conscience de la situation, rien n’est prdu!!!

  6. c’est une synthèse très juste
    au bout de 4 mois à pékin j’ai fini par m’habituer à tout
    mais si je faisais la même liste que toi, ma première partie serait quand même beaucoup moins grande que la seconde… il faudrait que je reste quelques mois de plus pour te rattraper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *