Les centre commerciaux haut de gamme en Chine

Je ne sais pas vous, mais je suis étonné de la prolifération (à Pékin du moins), des centres commerciaux haut de gamme.

On en voit pousser partout : « The Place, Kin jong, Wanda Plazza…. » sans compter ceux qui existaient déjà.

Toujours le même concept :


Bâtiment neuf, moderne, au style architectural des plus extravagants (c’est à celui qui fera le plus parler de lui), slogans en anglais, marques prestigieuses en RDC et pourtant.. c’est vide !

A part the Place qui attire quelques badauds par son écran géant et la présence de Zara. A part Wanfujing, rue depuis longtemps dévolue au shopping de luxe, le reste ne marche pas. Eventuellement China Central Place avec Fauchon ? Que nenni ! Fauchon ne marche pas aussi bien que voulu (en même temps, qui veut payer 90 RMB la moindre petite pâtisserie, si fine soit-elle ?)

Cette folie du luxe me fait avoir plusieurs réflexions :

  • Pékin n’est pas Shanghai (voir article), les gens ne sont pas encore prêts ici à dépenser des fortunes alors qu’il existe des substituts tels Yashow, Silk Market, Pearl Market..
  • Les grandes marques occidentales voient la Chine comme un eldorado. Si la progression est immense, n’oublions pas qu’une infime partie seulement s’enrichit, et donc, multiplier les centres commerciaux n’a que peu de sens
  • Les Chinois aiment se balader dans ces centres, regroupant généralement un restaurant en son toit, mais leurs achats sont minimes. Souvent d’ailleurs, ce sont des étudiantes en fashion design qui viennent s’inspirer des modèles des grandes marques.

Comment perdre son âme ? En voulant aller trop vite, en détruisant des habitations traditionnelles au profit de luxueux centres vides qui perdront de l’argent pendant encore 10 ans avant de fermer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *