L’année de la France en Chine

reconnaissance-france-chine__2_.jpg1964, le Général de Gaulle est le premier chef d’Etat d’une puissance occidentale à reconnaître la Chine de Mao Zédong…

2014, les affaires du Tibet libre, de la flamme olympique, et des bien pensants français (ex maoïste, car rappelons que ceux qui sont le plus anti-Chine aujourd’hui sont ceux qui étaient les plus « pro Mao » de l’époque..) semblent loin…

De nombreuses cérémonies ont eu lieu et auront lieu cette année, avec une volonté affichée (attendons les faits sur le terrain) de promouvoir les produits d’importation française…

A l’occasion de cet anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la République populaire de Chine, le ministère des Affaires étrangères a produit un documentaire historique inédit.

reconnaissance-france-chine__3_.jpgEn 1949, après 20 ans de guerre civile, Mao Zedong proclame la naissance de la République populaire de Chine. La question se pose alors pour les chancelleries internationales de reconnaître le nouveau gouvernement chinois.

Il faudra 15 ans pour que cette reconnaissance arrive.

En 1964, sous l’impulsion du général de Gaulle, la Chine et la France établissent des « relations normales et donc diplomatiques ». Ce film raconte les tractations qui ont précédé ce geste historique.

Témoignage exclusif de diplomates.

Deux anciens ambassadeurs, Claude Martin et Yves Pagniez ont été parmi les premiers à s’installer dans cette Chine nouvelle en 1964. 

Leur récit sur cette épopée exceptionnelle est complété par une historienne, Christine Chaigne, juriste et sinologue qui décrit l’évolution du contexte international qui aboutira à ce  « coup de tonnerre » diplomatique provoqué par le chef de l’état français.

reconnaissance-france-chine_.gif

Illustré d’images d’archives, ce film apporte à la fois un éclairage sur les enjeux diplomatiques de cette décision mais aussi une plongée dans l’ambiance de ce pays nouveau qu’était la Chine nouvelle.

Vous pouvez visionner ce film sur Youtube :

Ou sur Youku également depuis la Chine : 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *