Xining et le monastère tibétain de Kumbum

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (1).JPGAprès le lac Qinghai (à plus de 3 000 mètres d’altitude) nous continuons notre promenade dans le Qinghai, et visitons aujourd’hui le monastère de Kumbum (Ta Er Si en chinois)

C’est l’un des plus grands monastères de la secte Gelugpa (les bonnets jaunes) du bouddhisme tibétain;

Reportage en photos.



eee.JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

Deux moines tibétains

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

Un vieil homme tibétain attend son fils venu se recueillir dans un temple

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

Le monastère de Kumbum se trouve en Amdo, la région culturelle du Tibet du nord-est, à 25 km au sud de Xining, capitale de la province de Qinghai.

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

 

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

Chinois et tibétain sont les langues officielles de la province autonome

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

Tous les habitants viennent ici en pèlerinage 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

On y trouve également des minorités Hui (qui composent 25% de la ville de Xining)

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

Mao en offrandes au bouddhisme tibétain.. 

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (2).JPG

Le premier temple fut construit en l’honneur de Tsongkapa, en 1560, et a été fondé par le 3e Dalaï Lama, vers la même époque que le monastère de Litang.

Selon la tradition, à cet endroit même, un arbre de santal blanc a poussé du sang tombé à terre lors de l’accouchement, qui se déroulait à même la terre battue.

Par son pouvoir, Tsongkapa aurait marqué par la suite les 100 000 feuilles de cet arbre d’images des déités tibétaines, et ses branches et son écorce d’autres empreintes et des « Six Écritures » (c’est-à-dire les six syllabes de om mani padme hum).

C’est d’ailleurs  la raison du nom du monastère : l’expression tibétaine kumbum (translittération Wylie : Sku ‘bum) signifie « cent mille images saintes ».

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

Le Chorten, de 13 mètres de haut,  marque l’entrée du temple

  

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

 Le temple entreprend des travaux de restauration amplement mérités 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

A son apogée, il disposait de plus de 800 salles et pouvait héberger plus de 3600 moines.

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

 Pendant la période communiste, le monastère fut fermé un certain temps, même si les bâtiments furent protégés pendant la révolution culturelle.

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

 D’importants travaux de restauration ont été entrepris, suite au tremblement de terre de 1990.

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

 Le festival en l’honneur de Tsongkapa a lieu du 20 au 26 du 9e mois.

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

Femmes tibétaines au repos

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (11).JPG

Un coq sur un lapin sur un singe sur un éléphant, comme symbole (lequel ?) tibétain..

 

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

Le Pavillon de Dafanzhang

 

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

Les différents temples du monastère sont tous chargés d’histoire et de légendes qui font de ce temple une bonne introduction au bouddhisme.   Le grand hall de méditations soutenu par 108 piliers est notamment remarquable, il contient de nombreuses sutras et thangkas.  

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

C’est le lieu qui aurait vu naitre la tradition de la sculpture en beurre de yaks. Ces dernières sont changées à l’occasion du nouvel an et constituent sans doute les oeuvres d’art les plus étonnantes de la visite.

 

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

Tibétain, mandarin et pinyin…

 

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

Les moulins à prière tibétains

 

 Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (21).JPG

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

On enlève ses bottillons avant de pénétrer dans la salle des prières 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Visage buriné par le Soleil d’une vieille Tibétaine..

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (36).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Découverte de la technologie mobile par deux Tibétaines

 

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Un moine moderne !

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

Qinghai/Kumbum/monastere_kumbum (51).JPG

6 réflexions au sujet de « Xining et le monastère tibétain de Kumbum »

  1. Merci pour ce magnifique reportage photo.
    C’est un des buts de mon prochain voyage en Chine.

  2. très belles photos ! merci pour cette magnifique ballade au monastère ! on se croirait dans un film chinois des années 70 🙂
    stéphanie

  3. Merci pour ces portraits saisissants- j’e sui smoins convaincu par les photos jaunies, je trouve qu’elles sont plus puissantes sans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *