Le plus ancien temple de Shanghai, le temple Longhua

longhua_temple.JPGSi Shanghai n’a pas la richesse culturelle de Pékin, on trouve cependant quelques endroits intéressants à visiter, comme le temple Longhua (Longhua Si, 龙华寺, le temple de la grandeur du dragon).

Construit en 282 ap J.C au cours de la période des trois royaumes, il fût détruit plusieurs fois et reconstruit sous les Qing.

Il est typique de la secte bouddhiste des Chans avec ses cinq halls agencés autour d’un axe Nord-Sud.

Visite en photos

 La pagode de sept étages est la seule qui subsiste encore à Shanghai ; elle est bâtie de briques et de bois et date de 977

longhua_temple__2_.JPGCe temple se trouve au sud de Shanghai, à proximité de la station de métro Long Cao Lu. 

La première construction date de 242, ce qui fait de cet endroit l’un des premiers centres de culte bouddhique de la région avec le temple Jing’an. 

longhua_temple__3_.JPG

Le temple est entièrement reconstruit et rebaptisé entre 1403 et 1421, mais les édifices actuels datent de XIXe siècle, bâtis après les ravages de la rébellion des Taiping en 1860. 

longhua_temple__3_.JPG

longhua_temple__3_.JPG

longhua_temple__3_.JPG

longhua_temple__3_.JPG

Les dernières rénovations datent de 1979, mais l’ensemble a bien conservé la disposition caractéristique des temples zen bâtis sous les Song.

 La pagode Longhua est aujourd’hui séparée du temple par une route. 

longhua_temple__3_.JPG

longhua_temple__3_.JPG

longhua_temple__3_.JPG

La salle des 500 Lohan (« arhat » en chinois). Ces 500 statues dorées représentent les 500 « arhats » qui assistèrent au premier Concile Bouddhique. Chaque personnage est unique et en cherchant bien vous découvrirez au milieu de la foule des Lohan hilarants.

longhua_temple__3_.JPG

longhua_temple__3_.JPG

La première structure semble remonter à 247, reconstruite en 977. 

La pagode a visiblement résisté à de nombreux incendies et inondations, avant d’être rénovée une fois de plus en 1954. 

longhua_temple__13_.JPGCette rénovation a d’ailleurs permis de restituer les éléments architecturaux initiaux, qui avaient été plus ou moins dissimulés par de multiples rajouts au fil des siècles. Très fragile, la pagode est aujourd’hui fermée au public, mais on peut toujours l’admirer de l’extérieur.

longhua_temple__14_.JPG

A l’ouest de l’enceinte du temple se trouve le cimetière des Héros de la révolution communiste, commémorés par une grande pyramide en verre construite en 1995.

Le monastère est aussi réputé pour ses textes bouddhiques et sa collection de sceaux impériaux des dysnasties Míng et Qing. 

De nombreuses cérémonies y sont encore célébrées, à l’occasion de funérailles ou d’anniversaires.

longhua_temple__14_.JPG

longhua_temple__14_.JPG

La salle des incinérés

longhua_temple__14_.JPG

longhua_temple__14_.JPG

longhua_temple__14_.JPG

longhua_temple__14_.JPG

longhua_temple__14_.JPG

longhua_temple__14_.JPG

Dans une rue adjacente

7 réflexions au sujet de « Le plus ancien temple de Shanghai, le temple Longhua »

  1. Je ne connaissais pas ,
    Je viens quelques fois en stage à l’hôpital Long Hua , est ce dans le même quartier proche de l’olympic stadium ? J’aimerai bien aller y jeter un nyeu !

  2. Bis ,

    Pas mal les paquets de clops devant les stèles mortuaires ….. On peut fumer au pays des sources jaunes ?

  3. Hao! Au sud ok ‘. Pour les clops j’avais compris ….ça change des fruits ou des sucreries comme on en voit sur les autels des ancêtres ;-))

  4. Bravo Charles pour ce blog très intéressant et pour ces photos magnifiques !

    Un petit bémol sur les publicités avec des célibataires Thai 🙁

    Bonne continuation en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *