Pause française

Pardonnez mon absence d’articles ces deux dernières semaines, j’étais en France pour mon repos annuel.

J’emploie volontairement le mot repos car c’est bien l’impression que l’on a en France quand on revient de Chine.

Cela a de bons côtés, mais devient vite pesant quand on est habitué au rythme un peu fou de la Chine…

Rencontre du Président de la Républiques avec les Français de Shanghai

Je mets donc en ligne quelques photos, non de France, mais de la présence de Sarkozy début mai à Shanghai.

En effet, la politique est présente dans chaque émission de radio ou de télévision en France, mais sans grand changement d’une année à l’autre.

En gros, voici les impressions que l’on a quand on revient une fois par an en France :

  • Les travaux dans les rues en sont presque au même stade que l’année précédente
  • Les tubes à la radio sont les mêmes
  • Les nouvelles sont les mêmes : Grèves, mécontentements, mouvement social, violences urbaines
  • Le parler racaille se propage un peu plus
  • Les gens font la gueule
  • La vie est chère

Attention, je ne suis pas en train de dénigrer la France mais deux semaines par an sont bien suffisantes !
Parfait pour bien manger, voir ses proches, et recharger les batteries pour une nouvelle année !!

Le Président avait fait venir au Hyatt on the Bund toute la fine équipe du gouvernement et Alain Delon, très apprécié en Chine

 

Frédéric Mitterand interviewé par France 2

 

Alain Delon, Jean-Pierre Elkabach et Bernard Kouchner prennent un bain de foule

 

Christine Lagarde, juste avant de rencontrer des étudiants de Reims Management School

 

Une vue depuis le Hyatt on the Bund

A lire aussi :

5 réflexions au sujet de « Pause française »

  1. J’ai a peu pret les memes impressions lorsque je retourne en france tous les 2 ou 3 ans.
    Je n’y retourne pas souvent mais quand j’y vais, j’y reste un peu plus longtemps. Par contre j’evite la tele, sinon ca a le don de m’enerver.

  2. Oui, c’est un peu le même sentiment, hormis les deux points – Le parler racaille se propage un peu plus,Les gens font la gueule – Ca dépend aussi des gens qu’on croise.
    Avant que je rentrais, je regardais le journal TV, je tenais le coup 20mn, le second jour, ej etenais 10 mn et après je ne regardais plus. Maintenant, je ne regarde même plus. Ttrop de fais noirs pour générer de l’audimat.

    Je crois que c’est aussi une façon de regarder le verre à moitié plein ou vide. Une Shanghaïenne, qui habite la France depuis 6 ans, rentre en Chine dans quelques mois et elle a qqes appréhensions. Elle me disait la semaine dernière à Paris :  » Ici, en France on a le sentiment de vivre, alors qu’à Shanghai, c’est la course au fric et ne vit pas,
    Quand je suis à Paris, j’ai du plaisir à marcher dans la rue alors que ce n’est pas le cas à Pékin ou à Shanghai… »

  3. C’est toujours un plaisir pour ma part de rentrer au pays, mais comme toi au bout d’un certain temps je me lasse.

    La France ca ressource, les bons petits plats de maman miam.

    Un voyage une fois par jan, il le faut.

    Bon retour en Chine anyway 🙂

  4. C’est clair.

    j’ai trouvé la solution : 3 semaines en Chine et 1 semaine en France

    Bonne Année à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *