Un métro à Pékin ?

A Pékin, il y avait le métro. Enfin, quand je dis le métro, je dis bien le métro, pas les métros..

La première ligne, digne du soviétisme le plus grandiloquent, avec ses stations géantes mais vides, ses escaliers interminables sans escalators (merci l’accessibilité aux handicapés) fait Est / Ouest, le long de Jianguomen (la plus longue avenue au monde). Prolongée à l’Est par la ligne Baotong, elle relie les deux banlieues Est et Ouest de la ville..

La deuxième ligne fait le tour du deuxième périphérique. Donc pour aller d’un point à l’autre, il faut faire le tour de la ville…

La ligne 13 (oui, de 2 on passe à 13, car cela montre les ambitions de la capitale chinoise, qui, d’ici 10 ans, veut posséder le plus grand réseau souterrain au monde – devant Tokyo !), aérienne, fait le tour du Grand Nord Pékinois, du Nord-Est au Nord-Ouest, passant par le quartier étudiant de Wudaokou. Elle n’a pas vraiment d’intérêt, mais la prendre permet d’avoir une bonne vision de la banlieue nord (où la plupart des habitants expulsés du centre ont été relogés)

Les Jeux Olympiques l’an dernier ont permis à la ville de se transformer, notamment concernant les modes de déplacement.

Sont arrivées l’an passé :

  • La ligne 10, qui longe le 3ème périphérique Est et Nord pour terminer au Nord Ouest.
  • La ligne de l’aéroport Express, qui relie l’aéroport à Dongzhimen (2ème périphérique) en 20 minutes
  • La ligne 5, qui fait Nord / Sud (mais vraiment Nord et vraiment Sud)
  • La ligne 8, qui ne comporte que 4 arrêt, essentiellement le stade olympique et le nouveau parc national (une immense forêt créée de toute pièce pour protéger Pékin de l’avancée du désert)

L’avantage d’une ville qui se dote tardivement de métro est qu’elle peut alors créer des infrastructures modernes. Finies les stations staliniennes, place au design ! Même si les stations de métro pékinoises restent immenses (et vides, à la différence de Shanghai qui possède des villes souterraines dans ses stations, restaurants, magasins..), elles bénéficient des derniers équipements modernes : escalators, double-portes sur les quais pour empêcher les chutes sur la voie, rames modernes avec nom de stations qui défilent…
De plus, chaque station est équipée d’un parking à vélos, et chaque sortie, à la différence de Shanghai où elles sont souvent en sous-sol, dans des centres commerciaux, se fait dans un petit parc créé pour l’occasion, un vrai bonheur !


Les nouveaux uniformes de la ligne 4

Bref, une véritable avancée dans cette ville immense (la taille de la Belgique) où la circulation automobile devient de plus en plus insupportable, avec des bouchons le matin de 8h à midi et l’après midi de 16h à 20h…
C’est donc une bonne nouvelle que cette nouvelle ligne de métro, qui relie le Nord Ouest de la ville (avec une station au Palais d’été !!), les quartiers étudiants du district de Hainan, la ville informatique de Zhonguancun, au Sud de la ville.
D’une longueur de 28km, cette ligne est l’une des fiertés de la capitale, avec des nouveaux uniformes pour les employés (on dirait la présentation des nouveaux uniformes Air France..)
Avec plus de 3,5 millions de trajets effectués par jour, le système était saturé, cette ligne désengorgera les autres dans les heures de pointe.

Avec un tarif de 2 RMB quelque soit la destination, le métro est le moyen de transport du futur à Pékin !
Quid des taxis ? vont-ils se retrouver au chômage ?
Il y a une bonne infrastructure touristique en Chine, surtout depuis les jeux olympiques en 2008 et ceux qui cherchent un hôtel à Pékin, Shanghai et d’autres grandes villes n’auront pas de problème a trouver quelque chose correspondant a leur gout ou budget…. 


Cliquez sur le plan pour l’agrandir
Photos : Getty Image, Xinhua, G.Bugel

7 réflexions au sujet de « Un métro à Pékin ? »

  1. Bonjour, JianGuoMen n’est pas l’avenue la plus longue du monde, elle est même plutôt petite. Après, cette portion de route est longue mais n’a pas le même nom tout le long, ce n’est donc pas une seule et même avenue. Il semble que la plus longue sois l’avenue des Insurgés (avenida de los Insurgentes à Mexico avec environ 28 km, ce qui revient à tracer une ligne droite entre les portions est et ouest du 5ème périphérique, ligne passant par JianGuoMen.

  2. @ HBJ: elle porte en effet d’autres noms :
    Jianguo Lu
    JianguoMen Wai Da Jie
    JianguomenNei Da Jie
    ….
    Cependant, c’est une ligne droite parfaite continue sur 30km environ.. c’est à dans ce sens que je dis que c’est la plus longue, mais vous avez raison, c’est sans doute un abus de langage de ma part…

  3. Selon Wikipedia, la superficie de Pékin est de 16’808 km2 alors que la Belgique fait 30 528km2, la Belgique c’est petit par rapport à la France, d’accords, mais faut tout de même pas exagérer !!! 😉

  4. Cher Petri, tu as raison si l’on ne considère que la ville intra-muros, mais c’est l’Ambassade Belge elle-même qui compare Pékin à la Belgique, prenant en compte en réalité la province de Pékin (donc c’est une nuance en effet, de taille, et j’ai un peu manqué de précision..) 😉

  5. en general, les metros sont beaucoup plus commdes a shanghai qu’a bejing dans le sens de l’efficacite. je pense 🙂

  6. 😮 Ok, no comments on the developments of China’s metro system, since it has undoubtedly and inevitably changed as the city absorbs a larger working force….or just more beggars…

    The WORST metro change is from line 10 to line 1. The pushing and shoving between the « wow I work at Guomao » vs « I just really need to get to Jingsong! » is amazing.

    Another thing I hope they change soon is men’s attitudes towards letting women sit down. I stared down a man this afternoon after he complained that I sat down before him. There’s actually a physical, biological reason why his hamstring muscles can last longer than mine for 10 stops…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *