Le temple de Gao dans le Ningxia

On continue notre promenade dans le Ningxia. Après l’intérieur du temple et sa représentation des enfers en peinture et en scuplture, ainsi que la salle aux bouddhas, voici le temple en question

Le temple de Gao se situe à 170 km au Sud-Ouest de la capital du Ningxia, Yinchuan.
A l’origine bâti sous la dynastie Ming (1368 – 1644 après JC), il fut détruit par un tremblement de terre en 1739, mais reconstruit et agrandi, avant de subir les ravages d’un incendie qui le rasa en 1942. Le temple actuel est un assortiment détonnant de bâtiments et de styles différents, couvrant environ 4 000 m².

Comme le monastère suspendu de Datong, le temple de Gao accueille 3 religions. Le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme y règnent principalement, même si certaines représentations chrétiennes et d’autres religions sont présentes, telles que la Vierge Marie, l’Empereur de Jade et le Boudha Gautama ! Les 250 salles du temple regorgent de trésors !

La structure du temple est aujourd’hui encore principalement faite de bois, sur plusieurs niveaux, créant un enchevêtrement des plus harmonieux (bien que surprenant à première vue).
Mélanges de bois, de pierres et de métal, il ne faut pas hésiter à monter sur les corniches les plus surélevées afin d’admirer la structure générale de l’édifice.
On n’oubliera pas également les souterrains, ancien abri anti-atomique créé par Mao, et reconverti à présent en enfers chinois, avec des sculptures et des peintures dépeignant les punitions subies par ceux qui s’éloignent du droit chemin…

L’entrée des souterrains de la représentation des enfers

A lire aussi :

Les enfers représentés en sculpture

Les enfers représentés en peinture

La salle aux bouddhas

2 réflexions au sujet de « Le temple de Gao dans le Ningxia »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *