Bangkok

Bangkok, la capitale de la plaque tournante de la prostitution en Asie. Dur de ne pas se faire acoster en permanence par des Katoy (= Lady Boy = transsexuels), des putes de toutes nationalités, des enfants, des rabatteurs pour Ping Pong Show… Même dans les endroits « chics » de la capitale, des escort girls et pute de luxe guettent le client, se parent, se remaquillent pour être la plus avantagée sur le plus gros marché du sexe en Asie.

Pourtant, Bangkok révèle bien des beautés, tant culturelles qu’humaines, et il fait bon s’y promener de bon matin, au coeur des dédales formés par les nombreux canaux reliant la Chao Phraya, le fleuve qui serpente dans la ville mégalopole.

Outre les temples (Vat), les monuments royaux, les jardins, il existe toute une richesse issue du croisement de l’Asie de l’Est et de l’Asie du Sud-Est.

Une semaine est à peine suffisante pour profiter pleinement de la Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn (le véritable nom de la ville).

Reportage en photos

Une croisière (en bateau bus) sur la Chao Phraya est le meilleur moyen de découvrir les abords du fleuve. rapide, bon marché, vous pouvez vous arrêter où vous voulez…

Malgré la modernité de la capitale thaïlandaise, toutes les habitations jouxtant le fleuve et les canaux sont sur pilotis et nous font penser au Cambodge voisin

A Bangkok, le moyen de locomotion le plus pratique est la moto ou le tuk tuk, créant une pollution atmosphérique bien plus importante qu’à Pékin, car aucun de ces véhicules ne possède de pot catalytique…

A lire aussi

Pourquoi la Thaïlande est le plus gros bordel d’Asie

3 réflexions au sujet de « Bangkok »

  1. Oui, les photos sont très sympas !
    On se fait certes accoster mais c’est pas tant que ça. EN journée quasiment jamais ( sauf certains endroits très spécifiques ) et le soir, il y a évidemment des quartiers où ça loupe pas mais d’autres très nombreux on on ne se fait pas accoster. Ca peut-être changé depuis votre article…

  2. se qu’il faut pas entendre comme conneries !!:
    toujours les même rengaine de personne qui connaissent pas l’Asie …
    la plaque tournante si elle existe sa serais plus pataya à 150 kilometre …

    A Bangkok ou tu te fait alpage comme sa ? j’ai habiter 10 ans …
    je vois que patpong soy 2-3 soy hot (ruel), soy nana 1 ruel ( pour une ville asiatique de 12 millions d’habitants(4x Paris), je trouve sa faible, toute les grande ville chinoise, vietnamiennes ou japonaise on 4x plus de prostitués par habitant
    c’est juste bien plus hypocrite …

    comme à paris, si tu va Pigalle ou bois de Boulogne faut pas te plaindre de te faire alpague …

    mare de cette réputation Bidon infondé sa gonfle à force 😐 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *