Les dangers du Mac Do en Chine

Ah ça, finir comme cela au Mac Do à 4 heures du matin, c’est sûr, c’est pas de la bonne presse pour l’enseigne au M doré…

Oui, en Chine, comme en Asie, le MacDonalds est un lieu de vie comme un autre, une extension de sa maison…

6 réflexions au sujet de « Les dangers du Mac Do en Chine »

  1. Je sors une fois par semaine au café français de Suzhou, histoire de pouvoir parler ma langue autour d’une bière avec les copains. En général, quand je rentre au milieu de la nuit, je suis pris d’une incroyable fringale. Comme le MacDo est ouvert 24 h / 24, j’y fais un saut… Et systématiquement, j’ai droit à ce genre de panorama : des gars avachis qui roupillent, des indigents qui font la tournée des plateaux pour voir si il y a un petit quelque chose à grapiller, ou encore des jeunes couples qui viennent flirter à l’abri de leur environnement. Mais là, sur le cliché de ton article, on a plutôt l’impression que le gars est mort ! Rassure-nous : il va bien ?

  2. Et puis au Mac Do il y a la clim, alors l’ete c’est la reve pour y passer l’apres-midi a lire son journal, faire ses devoirs, piquer un roupillon etc… Ce qui rend les choses un peu penible lorsqu’on est comme un cretin avec son plateau et aucune place pour s’asseoir alors que pratiquement personne d’autres n’est la pour manger… Mais les choses ont un peu change, dans les annees 90 c’etait le grand luxe le Mac Do, et surtout mieux que les toilettes publiques, donc grosse queue pour les toilettes, y compris pour faire la grosse commission dans l’urinoir en se fumant une petite clope (vu 3 fois au moins, d’emouvants souvenirs…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *