Les feux d’artifices du Nouvel An Chinois (année du Boeuf) à Pékin

18h dimanche 25 janvier 2009, Pékin est dans le noir, un ciel étoilé comme manteau. Le vent qui soufflait depuis une semaine s’est arrêté comme par enchantement, pour laisser la place aux innombrables feux d’artifice et aux pétards qui bientôt empliront la capitale d’une cacophonie ininterrompue pendant 15 soirs.

Ça et là, on commence à entendre les exploits de certains impatients, allumant la mèche de leur bloc de pétards, mais ce n’est rien comparé à ce qui nous attend à minuit pétante.

La ville entière, vidée de la moitié de ses 17 millions d’habitants, s’illumine de mille et feux, se pare de couleurs vives et l’odeur de la poudre parcourt la capitale, comme si le bruit et la lumière ne suffisaient pas à nous faire comprendre que la nouvelle année débutait…

Images du 23ème étage, en face de la nouvelle tour CCTV

Là où je me dis que je suis mauvais photographe, c’est quand je vois ces photos..

Je dois vraiment progresser, car celles-ci sont superbes !

7 réflexions au sujet de « Les feux d’artifices du Nouvel An Chinois (année du Boeuf) à Pékin »

  1. Celui qui n’a jamais vu de feux d’artifices en Chine n’a jamais vu de feux d’artifice du tout !
    J’ai été très impressionné !
    Effectivement, très belles photos !
    Happy NIU Year !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *