La roue de la vie

Après deux semaines de déplacement professionnel à Hong Kong, Manille et Kuala Lumpur, me voilà de retour dans ma ville adorée.

2 semaines. 14 jours, la moitié d’un mois, chargé, ultra chargé (ce qui fait que malheureusement, je n’ai pas eu le temps de prendre moult photos de mes périples) mais qui passent à la manière asiatique : On profite de chaque instant, on revient fatigué,mais heureux, dans son appartement pékinois, étouffant à présent sous le cagnard d’un été approchant et s’annonçant bien difficile pour beaucoup.

Voici, après deux semaines d’absence, les dernières infos sur les visas, sur les superstitions en cours, sur des scènes de vie qui me font aimer (ou pas) ce pays…

Les travaux pour les Jeux Olympiques de Pékin 2008

En bas de chez moi, presque déçu.. deux semaines pour ne même pas raser entièrement le mur de briques qui cachait les travaux du nouveau « Landgent Center« . Le Landgent center, juste à côté du Landgent Chateau, du Landgent Regency, et en face d’un nouveau shopping mall géant (mais qui sera entièrement vide, comme tous les nouveaux malls qu’ils contruisent à Pékin) et d’un nouvel hôtel (220 nouveaux hôtels cette année à Pékin, combien resteront ouverts après les JO ?)
Je croyais que tous les travaux à Beijing devaient s’arrêter le 1er juin… Il n’en est rien, même si on sent une diminution de ceux-ci, ou alors, toute construction doit s’arrêter seulement dans les quartiers proches des installations sportives… Enfin..

Les policiers qui saluent

Hier, en scooter (électrique, car la police m’a confisqué mon scooter à moteur) avec ma copine, une voiture de police nous double. A son bord, 5 policiers qui nous font de grands coucous, de grands sourires… Une première pour mois en Chine. Etait-ce dû à la robe de ma passagère ? Ou au fait qu’avec mes lunettes de soleil, je ressemblais à un chips de seconde main, sur cette moto qui se traîne… Qu’importe, à cause des embouteillages, nous sommes plus ou moins suivis pendant 5 min, qui ont donné lieu de leur part à de franches rigolades.. Pourquoi diable ne sont-ce pas eux qui m’ont arrêté lorsque j’étais sur ma précédente moto ?

La roue de la chance tourne tous les 60 ans

Hiver dernier : Neiges jamais vues dans le Guandong (Sud de la Chine) provoquant de nombreux morts
Collision de train dans le Shandong, deuxième drame pour le pays
Le relais de la flamme olympique est perturbé dans le monde entier, qui critique Pékin
Tremblement de terre 88 jours avant l’ouverture des JO de Pékin. Mauvais signe, car le 8 est censé habituellement porter chance
Quatre signes de mauvais présage, pour 4 éléments différents, pour 5 mascottes
Pour les Chinois, un 5ème drame va avoir lieu, et pour eux, ce sera le 1er juillet, avec l’élément eau.. Le peuple chinois, superstitieux, s’attend donc à de grandes inondations le 1er juillet.. Le jour où je prends mon vol pour la France… Aie aie
* La Roue de la Chance tourne tous les 60 ans est un dicton populaire en Chine, remontant à la dynastie Song

Les visas, encore et toujours

Je l’avais dit il y a un mois, on m’avait rit au nez.. L’actualité prouve que je n’avais pas tord.
Il y a un mois, une source proche du gouvernement m’avait dit que même si un étranger possède un billet pour les JO, ainsi qu’un visa en bonne et due forme, il n’était pas sûr qu’il puisse se rendre en Chine en août… Cela est confirmé. D’une part de manière officielle sur le site du BOGGOC, où le visiteur est prévenu que la possession d’un billet ne donne pas droit automatiquement à un visa.. Jusque là, rien d’anormal en soi, même si cela paraît absurde…
D’autre part, les parents d’un copain, qui devaient arriver à Pékin début août, et qui possèdent un visa, viennent de se le faire annuler par le gouvernement chinois… Et toc ! 60€ qui iront dans les caisses de Pékin…
Méfiance méfiance à ceux qui rentrent en France pour les vacances..
Moi même me pose des questions car je rentre le 1er juillet pour un mois, pour le travail, et j’ai peur de ne pouvoir revenir….

Mon portrait

Il fait bon vivre à Pékin en ce moment, pas de pollution, un temps de rêve, une chaleur forte, mais agrémentée d’un petit vent frais de l’est.. Les terrasses sont remplies, les badauds déambulent dans les allées ombragées, les premiers touristes perdus avec leur plan sont posés ça et là, à différents croisements de rue pour trouver leur chemin… Et hier, pour la première fois, poussé par ma copine, j’ai fait faire mon portrait par un dessinateur de rues que je vois tous les soirs depuis 2 ans..
Résultat : Je suis assez ressemblant, mais pas ma copine, qui du coup a fait la tête toute la soirée… (voir la photo)

Photos

Je suis allé à Hong Kong une semaine pour le travail, puis Manille et enfin Kuala Lumpur.. Pourtant, vous le verrez bientôt, je n’ai pas pris beaucoup de photos.
D’une part le manque de temps, car j’étais quand-même là-bas pour le boulot,  mais d’autre part aussi car j’ai perdu mon « mojo ». Le vol de mes 50 000 photos de Chine a dû impacter mon désir.. Ou bien je n’étais pas dans l’état d’esprit de prendre des photos.
Mais a priori, je vais prendre 10 jours en août pour aller seul me perdre dans un coin de Chine, j’aurais alors retrouvé mon « oeil », d’autant que je suis en train de travailler de nouvelles techniques, et que je compte acquérir une nouvelle lentille (50mm / f: 1,4 Nikkor, 3 fois moins chère qu’en France).. A suivre

5 réflexions au sujet de « La roue de la vie »

  1. c’est drôle, je ne trouve pas que tu sois si ressemblant que ça sur le dessin! Ne sois pas vexé mais dis le à Nara pour qu’elle ne se sente pas seule … 😎 .

  2. Si tu caches les yeux, et le menton, en regardant uniquement la bouche et le bas du nez, oui, c’est ressemblant.
    sinon, je reconnais mieux Nara que toi…
    Je crois pas que tu aies un visage aussi fin…
    A bientot

  3. Si tu caches les yeux, et le menton, en regardant uniquement la bouche et le bas du nez, oui, c’est ressemblant.
    sinon, je reconnais mieux Nara que toi…
    Je crois pas que tu aies un visage aussi fin…
    A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *