Oui, vous pouvez devenir Chinois en 45 minutes chrono !

Dans cette nouvelle rubrique des livres que je lis en Chine, en voici un assez marrants, mais pas des plus spirituels.

Deux auteurs partent de leur connaissance de la Chine pour tout transformer en préjugés sur lesquels ils vont faire de nombreux traits d’esprits, jeux de mots…

Voici la 4ème de couverture puis quelques extraits.

  • La mandarine est-elle la femelle du Mandarin ?
  • Vendre du livarot à un milliard trois cent mille Chinois, comment s’y prendre ?
  • Faut-il faire appel à la chirurgie esthétique pour se donner un air « made in China » ?
  • Roublard français contre rusé chinois, qui va l’emporter ?
  • Comment fabriquer  soi-même sa sauce de poisson ?

« A ces questions, et à mille autres, ce petit livre rouge apporte enfin des réponses scientifiques. Dès aujourd’hui, il faut s’adapter, devenir chinois tout en restant français. C’est possible, en 45 minutes chrono. »

Les deux auteurs s’en donnent à coeur joie, alternant scènes vécues en Chine et scènes que l’on pourrait vivre en France. Si le livre se lit vite (très vite même), il n’en reste pas moins un moyen de découvrir quelques aspects de la vie en Chine tout en s’amusant.

Après un passage moins drôle au milieu, le dernier chapitre est sans doute l’un des plus amusants :

Extraits :

L’enseignement de Confucius : « Ses grains son innombrables, il s’agglutine, il peut être collant.. observe le riz, tu comprendras le Chinois. » (p.20)

Les questions que se posent les Français :

Pourquoi les Chinois n’écrivent-ils pas avec des lettres françaises comme tout le monde ? (p24)

Ces gens-là, et nous le disons sans aucune intention offensante, aiment chinoiser – c’est d’ailleurs pour cela, si vous voulez notre avis, qu’on les appelle les Chinois. Plutôt que d’écrire avec nos 26 lettres bien nettes, ils préfèrent ce servir de 50 000 idéogrammes ! Ça les regarde. Ils ont peut-être plus de choses à dire que nous… 3 000 idéogrammes suffisent paraît-il pour lire Le Quotidien du Peuple – il est vrai qu’on y lit tous les jours la même chose. En pratique, la douzaine d’idéogrammes ci-dessous te permettra, honorable lecteur, de te sortir de toutes les situations.

Vive l’amitié franco-chinoise

A vendre

Prix intéressant sur très grosses quantités

Tir de pétards interdits dans les chambres

====>

Le Chinois a des idéogrammes

Le Français a des idées au kilo

On dit -avec insistance – que les Chinois servent du rat dans leurs restaurants, qu’ils farcissent leurs raviolis à la viande de rongeur.. est-ce exact ?
On ne sait pas. On s’interroge. C’est l’un des secrets les plus jalousement gardés de la gastronomie chinoise… On observera toutefois que dans « ravioli », il y a « ra ». (p91)

Pourquoi le Président Mao n’a-t-il jamais fait brûler la verrue – fort inesthétique – qu’il avait au menton ?

Tout porte à croire que cette verrue était en fait une mini caméra qui filmait en permanence ses camarades du Comité Central. Aux dernières nouvelles, MArie-Georges Buffet aurait commandé la même

La petite suggestion franco-chinoise : Soyons accueillants et ouverts à la Chine ! Camarade maire de Paris, rebaptise la parc Montsouris en parc Mandchourie ! (p59)

Oui, vous pouvez devenir Chinois en 45 minutes chrono ! de Pierre Antilogue et Philippe Trétiack, aux éditions Nil, 140 pages

ISBN 978-2-84111-353-8

4 réflexions au sujet de « Oui, vous pouvez devenir Chinois en 45 minutes chrono ! »

  1. « Ses grains son innombrables, il s’agglutine, il peut être collant.. observe le riz, tu comprendras le Chinois. »
    J’aime beaucoup LOL

  2. Le recours à la chirurgie esthétique serait sans doute bien toléré, dans ce pays où cette médecine est en plein boom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *