Catastrophe écologique en Chine: Pékin, bientôt sous le sable ?

Le désert de Gobi, vous connaissez ? Mais si, c’est cet immense désert froid, qui occupe la plus grande partie de la Mongolie (1/3, soit à peu près la France) et le Nord de la Chine.

Gobi veut dire désert en mongol, et celui-ci est exceptionnel car il connaît les plus grands écarts de température au monde : 90°C !! (-45°C <==> +45°C).

Chaque année, le vent qui y règne envoie des tonnes de sables ensevelir Pékin..

Et cela est dramatique, car non content d’envoyer son sable, le désert de Gobi avance de 3km par an !

Oui, vous avez bien entendu… A certains endroits, il n’est plus qu’à 70km de Pékin (la moyenne étant 160km).

La faute à quoi ?

  • Le réchauffement climatique
  • La pollution
  • La densité de la population à Pékin, pompant toutes les réserves d’eau de la région
  • La raréfaction des arbustes et autres végétaux (souvent mangés par le bétail que l’on maintient en vie grâce à des aides allouées aux paysans nomades)

Que faire ?
Le gouvernement essaye, avec peu de succès, de planter le maximum d’arbres pour ralentir cette progression (voir Vidéo) mais cela ne suffit pas, 30% des arbres environ mourant chaque année.
Le problème est le même qu’au Sahara qui était, rappelons-le, une savane verdoyante il y a 15 000 ans. De plus, en venant en aide aux paysans nomades, on créé un cercle vicieux. En effet, on permet à leur bétail de vivre (donc à eux aussi) mais c’est ce bétail même qui mange les seuls remparts efficaces contre l’avancée du désert. Alors que faire ? Laisser mourir de faim les paysans, mais ralentir la progression du désert ? Ou les aider à survivre en se résignant ?

Paysage de Mongolie intérieure

Carte du désert de Gobi

Plus d’infos :
Désert de Gobi sur Wikipedia
L’Internaute

3 réflexions au sujet de « Catastrophe écologique en Chine: Pékin, bientôt sous le sable ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *