Le Japon et le fantasme des collégiennes en uniforme

Comme dans de nombreux pays, les collégiens et lycéens portent un uniforme, mais au Japon, il faut bien savoir que cela nourrit de très nombreux fantasmes.

En effet, les petites culottes (sales) des étudiantes se vendent très cher sous le manteau (les propres peuvent être trouvées dans des distributeurs !!)

Je me demande vraiment dans quelle mesure le port de l’uniforme ne créé pas ce qu’on appelle en psychologie, le retour du refoulé. C’est-à-dire qu’étant frustrés toute leur vie par une uniforme standart, les Japonais ne se lachent pas une fois leurs études terminées, engendrant un véritable festival de mode dans la rue (voir article et photos ici)

Dans un temple à Kyoto

Sorties de cours, les collégiennes remontent leur jupe bien plus haut que les genoux… Pas étonnant que les mangas (voir article et photos ici) utilisent à fond l’image provoc de ces filles.. mais cela crée une impression bizarre, comme si tous les Japonais étaient des pervers, ce qui n’est pas le cas bien entendu

Je ne sais pas si la chaussette « Playboy » est autorisée.. 😉

Sur le thème du Japon sur ce blog, voir aussi les photos de :

8 réflexions au sujet de « Le Japon et le fantasme des collégiennes en uniforme »

  1. Euh… T’y étais pas avec un certain Nacène par hasard? ;o)

    Quand je vois le nombre de photos que tu as prises pour illustrer tes propos, j’me dis qu’il n’y a pas que certains japonnais qui soient pervers 😛

    Les culottes usagées qui sont vendues, j’ai déjà vu ça à la télé (ils ont de drôles de goûts…beurk!!), mais les distributeurs de culottes propres, c’est pourquoi faire????

  2. Les culottes propres, c’est pour le fantasme je pense..
    Quant au nombre de mes photos, c’est ce que l’on appelle du photo-reporter ;-). Dès le début j’avais des idées en tête et ai voulue les exprimer..

  3. Je ne m’étonne pas après que le phénomène de la « kogaru » (même si aujourd’hui c’est un peu passé de mode je pense!) est eu un tel impacte sur les idées (reçues… ou pas que ça) des japonais et des étrangers sur les moeurs des lycéennes japonaises.
    Il est vrai qu’on me disait toujours que les manga intensifiaient le trait, pour le côté court des jupes d’uniforme, mais là… j’ai des doutes!!

    Mais je crois que c’est aussi le propre de l’uniforme imposé… quand on vous oblige à porter une tenue que vous jugez trop rigide, vous essayé d’en briser la rigueur par ce qui est le plus choquant…
    Alors que si on ne les obligeait pas à être en uniforme, la majorité de ces jeunes japonaises seraient certainement en pantalon, en jean, en sur-vet, en jupe à longueur un peu plus descente (que certaines… là sur les photos). J’ai été en école catholique, et un jour notre professeur principal nous a fait la remarque que depuis qu’il n’y avait plus d’uniforme imposé au collège et au lycée, les élèves étaient tous habillés pareil sans s’en rendre compte. Qu’on avait nous même choisit notre uniforme : le jean! Sur ce point elle n’avait pas tord… mais du coup aussi, on avait de tout et même très peu qui cherchaient à choquer!!

    Et si l’on regarde bien ces jeunes japonaises, c’est que d’un uniforme à l’autre, elles ont toutes des signes de reconnaissances, comme une mode de « rebel attitude » de leur époque, ce n’est plus les cheveux décolorés, ce n’est plus les chaussettes tombantes des « kogaru », ce n’est plus la peau marron des séances d’UV, pour le moment c’est la jupette de plus en plus courte!!
    Je me demande ce que la prochaine génération trouvera!! ^__^’

  4. Vous avez raison, je me demande aussi dans quelle mesure l’extravagance des Londonniennes ne proviendrait pas également du port de l’uniforme à l’école.

  5. bonjour
    savez vous comment on peut acheter ces petites culottes sales au japon??
    étant donné que c’est illégal…
    merci de m’informer si vous savez!!

  6. 😯 Demo, ils sont Kawaii (mignone) je ne les trouvent pas pérvers, mais des jeunes filles ki vivent leurs jeunesse…
    sugui…
    ja

  7. Ça a un coté mignon mais ça ne sied pas à tous les mollets !
    Certaines filles peuvent être conscientes de leur charme sans avoir l’air d’y toucher (typique des japonaises lol) quant à d’autres je pens qu’elles doivent avoir très honte de devoir porter ces socquettes avec leurs gros mollet ou leurs genoux cagneux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *