Moins de voitures à Pékin, mythe ou réalité ?

A partir de vendredi prochain (17 août), pendant 4 jours, la circulation sera règlementée entre 06H00 et minuit afin de rendre l’air respirable… préalable aux JO 2008

Les responsables chinois se sont dits persuadés ce vendredi d’arriver à réduire de 40% la pollution due aux voitures la semaine prochaine lorsqu’ils interdiront, à titre d’expérience pour les jeux Olympiques, la circulation de 1,3 million de voitures.
A partir de vendredi 17 août, pendant 4 jours, la circulation sera prohibée entre 06H00 et minuit pour 70% des véhicules gouvernementaux (soit 350 000 véhicule !), tandis que les voitures des particuliers ne circuleront qu’un jour sur deux selon leur plaque d’immatriculation. Bien sûr, les véhicules d’urgence, les taxis et les bus pourront circuler normalement. Des mesures de l’air seront faites pour vérifier l’efficacité de la mesure « mais nous pouvons déjà dire que les gaz dus aux voitures vont être réduits de 40% », a affirmé Liu Xiaoming, chef adjoint de la commission des transports de la capitale.


Déjà jeudi, la porte-parole du comité d’organisation chinois Sun Weide avait assuré, qu’en dépit des « défis, la qualité de l’air serait bonne pour les Jeux ». Ces déclarations interviennent alors que le président du CIO Jacques Rogge a rappelé cette semaine que la pollution à Pékin demeurait le principal sujet d’inquiétude pour le CIO, envisageant même que les épreuves d’endurance puissent être reportées en cas de pic de pollution.

Cependant, tout n’est pas noir car le CIO est impressionné à chacune de ses visites de l’avancée des travaux

«A chaque nouvelle visite, c’est la surprise. Pékin aujourd’hui a de splendides installations olympiques, un réseau de transport de plus en plus moderne et bientôt un nouvel aérodrome. Du point de vue de l’environnement et de la qualité de l’air, les choses ont beaucoup évolué dans le bon sens. Il reste à faire, mais il y a déjà eu de gros progrès. Bref, on a affaire à une ville qui a fait peau neuve et je crois que ça, c’est sans doute le plus grand cadeau que les Jeux laisseront derrière eux. Les JO, ce n’est pas qu’une fête du sport, c’est aussi une sorte de lissage pour le visage d’une ville», a confié le président du CIO sur le site officiel de la future olympiade.

 

Une réflexion au sujet de « Moins de voitures à Pékin, mythe ou réalité ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *