Le lac Qinghai, le col de la Lune et du Soleil

lac qinghai (24).JPGS’il est une province bien particulière en Chine, il s’agit bien du Qinghai. Amputée à l’Amdo (une région importante du Tibet) et au Kham du Nord (autre région du Tibet) pour devenir en 1928 le Qinghai (青海 « mer bleue/verte »), cette province de Chine fut de tout temps l’enjeu de luttes incessantes entre les Mongols, les Chinois, et les Tibétains.

Longtemps indépendante du Tibet, elle fut conquise par la dynastie Ming, puis contrôlée par une tribu mongole pour être reprise par les Qing, et enfin conquise par un seigneur de guerre Hui (Chinois musulmans). Bref, une province riche en ethnies diverses. Rien qu’à Xining ((西宁, la paix tranquille de l’Ouest), la capitale, on y recense 25% de Hui, 15% de Tibétain, 5% de Mongols….

Voici donc en plusieurs articles un reportage sur les beautés de cette région (on notera également qu’avec le Gansu, le Qinghai est la province de Chine avec le plus de Lao Gai et de camps militaires, mais je ne m’y suis pas aventuré..)


qinghai.JPG

Un peu d’histoire

Avant l’invasion tibétaine de 663 à 672, cette région fut le territoire du Royaume Tuyuhun. L’ethnie Tu (Monguor 土族) sont vraisemblablement les descendants du Royaume Tuyuhun1. Du xie au xiiie siècle, le Nord-Est de la province de Qinghai faisait partie de l’Empire tangut. Le Prince Mongol Köden a contrôlé la région du Kokonor en 12392,3. Du xive au xviie siècle, une grande partie de cette région fut directement contrôlée par la dynastie Ming chinoise4,5. Au début du xvie siècle, une tribu mongole, les khoshuts, est devenue le souverain de la région du Qinghai pendant 70 ans environ6,7. Güshi Khan qui place le 5e dalaï-lama comme chef temporel du Tibet en 1642, appartenait à cette tribu.

L’Amdo a été conquis par la dynastie Qing en 1724 à la suite d’une victoire sur une révolte d’une tribu mongole8,9,10.

Après la chute de la dynastie Qing, à l’époque de la République de Chine, l’Amdo n’était pas contrôlé par Lhassa11. En 1928, la partie nord-est de l’Amdo, région où vivait une importante population chinoise, a été saisie par le seigneur de guerre Ma Bufang12, qui appartenait à la minorité chinoise musulmane Hui.

Source

lac qinghai (1).JPG

Sur la route du las, on voit des mosquées un peu partout..

 

lac qinghai (2).JPG

A travers les vitres de la voiture climatisée (je voyageais avec ma belle famille chinoise) on aperçoit les paysages encore verts du plateau tibétain

 

Le col de la Lune et du Soleil

 Une légende raconte que l’empereur Taizong des Tang avait offert un miroir dit “Soleil et Lune” à la princesse Wencheng qui partait épouser le roi du Tibet. 

Dans ce miroir, la princesse pouvait voir Chang’an (Xi’an), capitale des Tang, ainsi que ses parents. En traversant cette région, la princesse l’aurait jeté sur cette colline, d’où son nom mont du Soleil et de la Lune. En souvenir de cet épisode, deux pavillons l’un du Soleil et l’autre de la Lune ont été érigés dans un des cols. Au nord-ouest de ce mont, coule la petite rivière Daotang, qui contiendrait les larmes de la princesse.

lac qinghai (2).JPG

Sur la route du lac, vous vous arrêterez visiter les pagodes de la Lune et du Soleil. Elles n’ont que peu d’intérêt, si ce n’est sentir la force des croyances tibétaines

 

lac qinghai (2).JPG

 Ces pagodes sont situées à plus de 2 600 mètres d’altitude, parfait comme bol d’air frais !

 

lac qinghai (2).JPG

lac qinghai (2).JPG

Non ce ne sont pas des détritus, mais des prières lancées au vent par les croyants… 

lac qinghai (2).JPG

En offrande, on vient déposer des banderoles de prières tibétaines 

lac qinghai (2).JPG

 

lac qinghai (2).JPG

 

lac qinghai (2).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

Sur place, le guide tibétain vous proposera une promenade en yak… (no comment..) 

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

Comme dans chaque région autonome en Chine, tout est rédigé en mandarin et dans la langue locale (caractères mongols en Mongolie intérieure, arabes au Xinjiang et tibétain au Qinghai) 

 

lac qinghai (11).JPG

Le Qinghai, c’est vraiment le « Far West » de la Chine, non pas qu’il n’y a ni foi ni loi, mais les rues des villages et le look des habitants le laissent à penser.. on se croirait dans Luky Luke 😉

 

lac qinghai (11).JPG

Où est le Saloon ? 😉

 

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

Le lac Qinghai

(青海湖, Qinghai Hu, « mer Bleue », historiquement connu sous son nom mongol lac Kokonor ou Koukounoor (« lac Bleu »), ou encore Tso Ngonpo en tibétain, est le plus grand lac de Chine.

lac qinghai (11).JPG

C’est un lac d’altitude, situé à 3 205 m au-dessus de niveau de la mer et totalement recouvert de glace en hiver. Il est situé dans une cuvette au nord-est du plateau tibétain, dans l’Amdo, l’une des trois régions traditionnelles du Tibet. Vingt-trois rivières et ruisseaux se vident actuellement dans le lac, alors qu’il y en avait plus d’une centaine dans les années 1960.

lac qinghai (11).JPG

Il mesure entre 4 635 km2 et 5 694 km2 selon les sources ; sa superficie, variant selon la saison, diminue constamment depuis des années. Sa circonférence est de 360 km.


lac qinghai (11).JPG

C’est un lac d’eau salée, entouré de terres cultivées par des paysans ou exploitées pour le pâturage ou le sel. C’est aussi un site écologique important et un lieu de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux. C’est aussi le plus grand lac salé de la Chine, et, comme de nombreux autres lacs sacrés, il est le lieu de pèlerinage de nombreux pèlerins qui en font le tour.

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

Rien ne vaut une belle promenade à cheval le long des berges

 

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

 

lac qinghai (11).JPG

On aperçoit en arrière plan un monticule blanc, qui est en fait une tombe où sont enterrés les âmes prises par la montagne..

 

lac qinghai (11).JPG

 

lac qinghai (11).JPG

 

lac qinghai (11).JPG

 

lac qinghai (11).JPG

lac qinghai (11).JPG

pano_lac_qinghai (1).jpgVue panoramique du lac

 pano_lac_qinghai (2).jpg

Une vue panoramique des montagnes

Plus d’infos sur le lac Qinghai

Une réflexion au sujet de « Le lac Qinghai, le col de la Lune et du Soleil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *