La revanche de Sophie

Un film chinois, qui a fait un carton auprès des Chinoises lors de sa sortie, avec la présence de deux très grandes actrices, Fan Bing Bing et Zhang Zi Yi (également productrice du film).

Film en chinois, sous-titré en chinois, mais facile à comprendre, assez amusant, mais surtout, en le regardant la semaine dernière, je me suis rendu compte que c’est le film pour lequel j’avais été contacté l’an passé pour en être le photographe…

Mais avant de vous raconter cette anecdote, voici le résumé du film.

Sophie est un dessinateur talentueux  dans tous les domaines, une carrière réussie, des tas d’amis, et un fiancé parfait, le beau Jeff, chirurgien que sa mère adore.
Alors, quand Jeff se fait « voler » par Anna, une actrice belle et célèbre, Sophie cherche à se venger.
Avec l’aide de Gordon, un photographe qui, apparemment, s’est lui aussi fait largué récemment par Anna, Sophie continue d’appliquer son projet de revanche. A contrecœur, Gordon accepte cependant de jouer le  petit ami de Sophie, afin de rendre Jeff jaloux.
Après plusieurs tentatives, le plan fonctionne : Jeff semble être jaloux.
Alors qu’une Sophie ravie s’apprête à gagner la partie en récupérant son ex (dont elle n’est plus amoureuse), qui, repenti, fait tout tout pour se faire pardonner, Gordon craque et avoue à Sophie qu’il est tombé amoureux d’elle.
Gros dilemme pour la belle Sophie, qui doit choisir entre la vengeance et l’amour…


Quelques photos de Zhang Zi Yi

Bon, qu’on soit d’accord, ce n’est pas le film du siècle, mais il est amusant à visionner, facile à comprendre (en chinois dans le texte..) et surtout correspond à une interrogation croissante des jeunes femmes en Chine qui approche du mariage, et dont les relations amoureuses sont souvent vécues comme des soap opéras…

Mais le plus amusant dans l’histoire, c’est qu’au fur et à mesure que je regardais ce film, j’avais l’impression de l’avoir déjà vu, non pas que le scénario fusse la reprise d’un autre, mais tout simplement car l’an passé, en mai 2008, après mon expo photo au Petit Gourmand, j’avais été contacté par l’assistante de directeur du film (Yi Meng) pour photographier les actrices du film et surtout exposer mes photos à la fin du film. (en effet, dans le film, le photographe lance son expo photo, dont les cadrages, les thèmes, sont exactement ceux que j’affectionne… les portraits en noir et blanc).



Quelques photos de Fan Bing Bing

Finalement, cela ne s’était pas fait, car juste avant le tournage, on m’a volé mon ordinateur et le disque dur externe contenant mes photos.. impossible donc de pouvoir imprimer quoi que ce soit….
Je suis bien triste car cela aurait été amusant de voir mes photos dans un film chinois !

Pour info, Fan Bing Bing en Chine n’a pas une très bonne réputation, elle passe pour être un peu frivole.
Quant à Zhang Zi Yi, elle a été l’objet d’un « scandale » l’été dernier car des paparazzis l’ont photographiée enlevant son soutien gorge sur une plage française

4 réflexions au sujet de « La revanche de Sophie »

  1. Oh là pour le coup c’est vraiment pas de chance. Avec le succès du film, tout le monde se serait arraché tes clichés!
    Espérons que ce sera pour le prochain!

  2. Les occasions ne sont pas ce qui manque en Chine pour les étrangers 🙂 ce sera pour le prochain coup. Je devais être acteur pour ma part, j’ai préféré passer du temps avec ma femme 😀

    Quoi qu’il en soit, 非常完美 ça vaut le coup, un peu bon enfant mais ça détends

  3. ‘Pour info, Fan Bing Bing en Chine n’a pas une très bonne réputation, elle passe pour être un peu frivole’
    Je ne sais pas ce que tu entends par « frivole ». Mauvaise réputation, je doute un peu, elle est engagée par de nombreuses marques comme ambassadrice ( bière, prêt-à-porter, produits de beauté, etc…) et si elle avait si mauvaise réputation, je douterais qu’elle soit ainsi courtisée. Job rémunérateur, qqes jours de travail et un petit revenu de 3 à 4 millions de yuan par contrat sur un an par exemple pour une marque de vêtements.
    J’ai vu un seul film avec elle et je ne suis pas allé au bout, c’était Pingguo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *