La police à Shishou en déroute

De plus en plus, l’Internet chinois permet de diffuser des informations sensibles que les médias officiels n’ont pas le droit de diffuser…

Un exemple à Shishou la semaine dernière où la police a du reculer face aux manifestants.

Vidéo qui a fait le tour du pays, donnant une voix aux revendications des manifestants et un espoir aux opprimés de toute sorte.

Avec la commémaration de TianAnMen au début du mois (le 4 juin), plus les 60 ans de la République Populaire de Chine en octobre, la Chine resserre les contrôles et étouffe les révoltes…


La police Chinoise recule devant des manifestants – wideo
Voici une vidéo qui fera peur aux dirigeants chinois : des centaines de policiers casqués qui reculent devant une foule en colère, s’enfuyant en débandade sous les jets de pierres des protestataires.
A Shishou
La colère de la population est liée à la découverte, trois jours plus tôt, d’un cadavre devant un hôtel de la ville, celui du chef du restaurant de l’établissement. La police a conclu à un suicide, mais la famille a cru voir des traces de blessures à la tête. Très vite, des rumeurs ont commencé à circuler, selon lesquelles la police locale et la municipalité seraient actionnaires de cet hôtel…
PS. Etant en France depuis le 20 juin, les articles seront moins nombreux jusqu’à mon retour le 8 juillet.. Merci de votre compréhension

2 réflexions au sujet de « La police à Shishou en déroute »

  1. vous connaissez les pingoins ? Ils tournent autour du groupe pour ne pas etre toujours sur les bords et ne pas toujours avoir froid !
    C est pareil avec ces policiers chinois : c ‘est à celui qui restera en peripherie de la formation…

  2. Ha ha 🙂 (désolé pour on manque de réactivité, j’étais dans le Xinjiang, sans internet, ni appels internationaux, ni SMS….)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.