La police à Shishou en déroute

De plus en plus, l’Internet chinois permet de diffuser des informations sensibles que les médias officiels n’ont pas le droit de diffuser…

Un exemple à Shishou la semaine dernière où la police a du reculer face aux manifestants.

Vidéo qui a fait le tour du pays, donnant une voix aux revendications des manifestants et un espoir aux opprimés de toute sorte.

Avec la commémaration de TianAnMen au début du mois (le 4 juin), plus les 60 ans de la République Populaire de Chine en octobre, la Chine resserre les contrôles et étouffe les révoltes…


La police Chinoise recule devant des manifestants – wideo
Voici une vidéo qui fera peur aux dirigeants chinois : des centaines de policiers casqués qui reculent devant une foule en colère, s’enfuyant en débandade sous les jets de pierres des protestataires.
A Shishou
La colère de la population est liée à la découverte, trois jours plus tôt, d’un cadavre devant un hôtel de la ville, celui du chef du restaurant de l’établissement. La police a conclu à un suicide, mais la famille a cru voir des traces de blessures à la tête. Très vite, des rumeurs ont commencé à circuler, selon lesquelles la police locale et la municipalité seraient actionnaires de cet hôtel…
PS. Etant en France depuis le 20 juin, les articles seront moins nombreux jusqu’à mon retour le 8 juillet.. Merci de votre compréhension

2 réflexions au sujet de « La police à Shishou en déroute »

  1. vous connaissez les pingoins ? Ils tournent autour du groupe pour ne pas etre toujours sur les bords et ne pas toujours avoir froid !
    C est pareil avec ces policiers chinois : c ‘est à celui qui restera en peripherie de la formation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *