Le sexe et les Chinois

Seul, l’amour sexuel de l’humanisme poursuit la non virginité. Toutefois actuellement en Chine, la population a grandi trempée dans le « liquide amniotique » de la sexualité du moralisme et elle ne peut pas supporter l’hymen qui est une membrane de la vie qu’elle ne peut pas encore percer et briser.

Cette phrase ne vous parle pas ? C’est que vous n’êtes pas fait pour vivre en Chine alors…

En effet, en Chine, les mots ont plus d’importance souvent que la réalité qu’ils recouvrent.

L’extrait ci-dessus provient d’une sérieuse enquête réalisée par le ministère chinois de l’Education concernant la sexualité des jeunes Chinois

Plus d’infos sur Aujourd’hui la Chine